Un cours relatif à la convention sur l’interdiction des armes chimiques se tiendra du 23 au 25 août à Lomé

Un cours relatif à la convention sur l’interdiction des armes chimiques se tiendra du 23 au 25 août à Lomé

Lomé, 18 août (ATOP)-Le secrétariat technique de l’Organisation pour 1’interdiction des armes chimiques (OLAC) organise, en collaboration avec le gouvernement togolais un cours sur la Convention sur l’interdiction des armes chimiques (CIAC) et les obligations du personnel des Autorités nationales et des parties prenantes concernées, du 23 au 25 août à Lomé.

Ce cours intervient dans le cadre du programme de renforcement des capacités des Etats parties à la CIAC. Il regroupera quarante-cinq participants internationaux d’une vingtaine de pays. Il permettra aux Etats parties de s’acquitter des obligations qui leur incombent en vertu de la Convention et d’améliorer les connaissances et compétences du personnel des Autorités nationales et des parties prenantes concernées.

Le but spécifique de ce cours est de répondre aux objectifs définis dans le plan d’action concernant l’exécution des obligations au titre de l’Article VII de la Convention.

Le secrétaire permanent de l’Autorité nationale pour l’interdiction des armes chimiques (ANIAC-Togo), Dr. Ninkabou Tchein précise que le cours général s’adresse avant tout au personnel des autorités nationales et des parties prenantes concernées qui est chargé des tâches spécifiques à l’application de la Convention sur le plan national, mais qui ne possède que peu ou pas d’expérience préalable dans ce domaine.

Ce cours comportera des exercices théoriques ainsi que des exercices pratiques. Les résultats escomptés de ce cours sont les suivants : une meilleure compréhension de la Convention et des obligations incombant aux autorités nationales ; un renforcement des capacités des autorités nationales à mettre au point et à dispenser des cours de formation nationaux sur la mise en œuvre de la Convention ; et la mise au point de mesures supplémentaires, spécifiques aux pays concernés, à l’appui de la mise en œuvre de la Convention et, en particulier, aux obligations en découlant.

Le cours sera dispensé en anglais avec une interprétation simultanée en français.

Les Etats parties dont les ressortissants n’ont jamais participé à un cours de base ou similaire organisé par le Secrétariat sont particulièrement encouragés à désigner des candidats. La priorité sera donnée à un candidat de chacun de ces Etats parties. Il ne sera pas tenu compte des candidatures de personnes ayant déjà participé à un cours de base à l’intention du personnel des autorités nationales.

L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) est l’organe d’exécution de la Convention sur l’interdiction des armes chimiques, qui est entrée en vigueur le 29 avril 1997. L’OIAC, avec ses 193 Etats membres, supervise l’effort mondial visant à éliminer de manière permanente et vérifiable les armes chimiques.

L’ANIAC-Togo a pour mission essentiel d’assister le gouvernement dans la conception et la mise en œuvre de la politique nationale sur l’interdiction des armes chimiques et sur leur destruction, ainsi que des produits chimiques prohibés par la Convention.

ATOP/TD/OAF

Digiqole Ad

Article similaire