Tône / Projet filets sociaux et services de base : deux batiments scolaires réceptionnes  à Djoamon  et Djabargou

Tône / Projet filets sociaux et services de base : deux batiments scolaires réceptionnes à Djoamon et Djabargou

Dapaong, 13 août (ATOP) – Deux bâtiments scolaires équipés de tables-bancs ont été réceptionnés, le mardi 11 août à l’EPP Djoamon dans la préfecture de Kpendjal-Ouest et à Djabargou dans Tandjouaré.

D’un coût global de 21.868.216 FCFA chacun, ces bâtiments scolaires  sont construits par l’Agence nationale d’appui aux développements à la base (ANADEB), grâce à l’appui financier de la Banque Mondiale (BM) à travers le projet Filets sociaux et services de base (FSB), dans sa composante Infrastructure socio-économique de base.

Chaque bâtiment est composé de trois classes, avec un bureau  du directeur et un magasin de stockage des documents administratifs. Il a été aussi réalisé deux blocs latrines à trois cabines. L’objectif de ces réalisations est de mettre les apprenants dans d meilleures conditions d’étude. Il s’agit également de lutter contre la déscolarisation dans ces milieux et d’encourager l’éducation de la jeune fille en milieu rural.

Ces actions témoignent de la vision du gouvernement de soutenir la réhabilitation et la construction d’infrastructures de base dans les communautés pauvres du Togo et d’accroître l’accès des populations concernées aux services socio-économiques afférents.

Selon le représentant du coordonnateur ANADEB-Savanes, Tchaboré Nikabou, les micro-projets des FSB sont choisis et soumis par les communautés bénéficiaires  à l’ANADEB, qui à son tour, les soumet à la validation du Comité régional d’approbation (CoRA), une instance mise en place par le gouvernement pour apprécier la pertinence des micro-projets en rapport avec la carte de pauvreté du pays et les priorités des différents secteurs, notamment la santé et l’éducation. Il a expliqué que pour assurer la durabilité de ces infrastructures, l’ANADEB responsabilise les communautés bénéficiaires dans la mise en œuvre de leurs micro-projets. Ainsi, précise-t-il, une panoplie de formations est prévue à l’endroit des membres du CVD à travers l’approche de Développement conduit par les communautés (DCC) et les formations en gestion à la base (FGB). M. Tchaboré a saisi l’occasion pour exhorter les parents d’élèves, enseignants et élèves à l’entretien des bâtiments pour le bonheur des générations présentes et futures.

Le chef du village de Djabargou, Batengue Laré a, au nom de sa population, exprimé sa gratitude au gouvernement et à ses partenaires  pour  ces infrastructures scolaires réalisées au profit de sa population.  ATOP/GS/AR

A lire aussi