Tone : le programme quinquennal 2022-2026 de Louvain coopération lancé à Dapaong

Tone : le programme quinquennal 2022-2026 de Louvain coopération lancé à Dapaong

Dapaong, 20 juin (ATOP) – L’ONG Louvain Coopération a lancé son programme quinquennal 2020-2026, le vendredi 17 juin à Dapaong, au cours d’un atelier. C’était en présence du préfet de Tône, Tchimbiandja Yendoukoa Douti, du directeur régional de Louvain Coopération Afrique de l’Ouest, Jacques Ametepe, des responsables des ONG partenaires de la région des Savanes et des chefs de services déconcentrés de l’Etat.

Ce programme quinquennal comprend deux projets complémentaires : le projet « Accès aux soins de santé et promotion de la santé » et « Systèmes alimentaires durables, financements et initiatives entrepreneuriales agricoles inclusifs ». Il sera mis en œuvre durant ces 5 ans au Togo avec un budget total de 1 milliard 346 millions de francs CFA pour l’ensemble de toutes les actions qui seront menées et ceux incluant les coûts de gestion de la structure en appui au programme. Le programme a bénéficié du financement de la Direction générale coopération au développement et aide humanitaire (DGD) de Belgique.

Le projet « Accès aux soins de santé et promotion de la santé » entend  apporter une contribution significative à l’opérationnalisation de la Politique nationale de protection sociale en santé. Il va cibler les populations exclues des mécanismes classiques d’assurance maladie. Sa vision est qu’à l’horizon 2026, le mouvement mutualiste soit un acteur clé de la couverture sanitaire universelle et de la lutte contre les maladies non transmissibles. Il sera mis en œuvre dans les régions des Savanes, Centrale et de Plateaux en général et celles des mutualistes de ces zones. Les principales activités prévues par ce projet sont, entre autres, l’accompagnement du processus de mise en place et le fonctionnement des faîtières mutualistes, l’appui à la digitalisation et à l’utilisation des nouvelles TIC, promotion de la santé dans les ménages, plaidoyer pour la prise en compte de la mutualité sociale dans le dispositif de couverture sanitaire universelle.

Concernant le deuxième projet, il ambitionne améliorer durablement les revenus des ménages ruraux, les systèmes alimentaires locaux et l’égalité hommes-femmes et cible les populations des 7 préfectures de la région des Savanes. Ce projet va consolider les acquis et aller au-delà des questions de pratiques de production pour examiner le potentiel et la durabilité de la demande locale d’aliments sains et diversifiés.

Plusieurs activités seront aussi réalisées dans le cadre de ce projet, notamment le renforcement des capacités institutionnelles des partenaires et des organisations bénéficiaires, la promotion de l’agroécologie, le développement de Systèmes participatifs de garantie (SPG), l’alphabétisation et l’intégration environnementale.

Ces projets seront exécutés par les ONG, Association d’appui aux activités de santé communautaire (3ASC), Recherche, appui formation aux initiatives d’auto-développement (RAFIA), Communication pour un développement durable (CDD) et Union des caisses mutuelles d’épargne et de crédit des Savanes (U-CMECS) en partenariat avec l’ONG Louvain Coopération. Ces structures sont spécialisées respectivement en accompagnement agricole et entrepreneuriat, alphabétisation et micro finance.

A l’occasion, le préfet de Tône, Tchimbiandja Yendoukoa Douti a exprimé sa gratitude à Louvain Coopération et ses partenaires pour la mise en œuvre de ce nouveau programme qui va améliorer les conditions de vies des populations à la base. « Les secteurs dans lesquels Louvain Coopération veut nous accompagner une fois encore sont des secteurs prioritaires du gouvernement dans sa feuille de route 2020-2025 et ses actions visent à réduire les inégalités sur le terrain et à offrir les services sociaux de base aux populations où qu’elles en soient », a-t-il précisé.

Le directeur régional de Louvain Coopération Afrique de l’Ouest, Jacques Izédi Ametepe a fait savoir que son souhait le plus ardent est que tous les acteurs au cœur de ce programme appuyé par Louvain Coopération, mettent tout en œuvre pour que les objectifs soient atteints et que les résultats escomptés soient réalisés. Il a fait savoir que sa structure s’engage à jouer sa participation en mettant à la disposition de tous les acteurs leur expertise et les ressources nécessaires.

Le coordinateur de l’ONG 3ASC, représentant des partenaires opérationnel, Jean de la Croix Yangnenam a remercié Louvain Coopération et ses partenaires financiers pour le choix porté sur leurs structures et a rassuré de leur disponibilité à tout mettre en œuvre pour la réussite de ce programme pour le bien-être des populations. ATOP/GS/OAF

Digiqole Ad

Article similaire