Tchaoudjo/ Lutte contre la corruption : les acteurs de la région centrale mis à contribution

Sokodé, 21 janv. (ATOP) – Un atelier de présentation et d’enrichissement de la version provisoire de la Stratégie Nationale de Prévention et de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (SNPLCIA) a réuni les acteurs de la région Centrale le mardi 18 janvier à Sokodé.

Cet atelier a été initié par la Haute Autorité de Prévention et de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HAPLUCIA). Il a regroupé les préfets, les maires, les opérateurs économiques et les OSC. On notait aussi la présence des magistrats, les chefs de services déconcentrés, les autorités administratives, judiciaires, éducatives, religieuses, traditionnelles, militaires et des forces d’ordre et de sécurité. Cette rencontre a permis de présenter le document aux participants et de recueillir leurs contributions pour améliorer la version provisoire de la SNPLCIA.

Ce document provisoire traite de la gouvernance, la prévention et la répression. Il prend également en compte le renforcement de la performance des services publics par la digitalisation et celui de la participation citoyenne à la lutte contre la corruption.

A l’ouverture des travaux, le préfet de Tchaoudjo, Col. Mompion Matéindou a expliqué que la mission confiée à HAPLUCIA est la prévention pour empêcher le mal de se produire. Il a exhorté tous les participants à apporter leurs observations, suggestions et contributions pour enrichir le document.

L’élaboration de la stratégie nationale a été lancée le 21 mai 2021 par le Premier ministre. Le rapport diagnostic de la situation de la corruption au Togo élaboré par les consultants a été validé en septembre 2021. ATOP/FA/BV

A lire aussi