Tchaoudjo/concours de dessin, de chant et de poème dénommé « Miabe Djena » : les lauréats de la 3e édition primés à Sokodé

Tchaoudjo/concours de dessin, de chant et de poème dénommé « Miabe Djena » : les lauréats de la 3e édition primés à Sokodé

Sokodé, 17 juin (ATOP) – Les lauréats de la troisième édition du concours de dessin, de chant et de poème dénommé « Miabé Djena » ont été primés, le jeudi 16 juin, au cours d’une cérémonie à Sokodé.

Ce concours, organisé par le Web Radio Djena basée à Lomé,  entre dans le cadre de la Journée  de l’enfant africain (JEA) célébrée chaque 16 juin. Placé  cette année sous le thème : « Le harcèlement et le viol en milieu scolaire », il vise à amener les enfants, principaux acteurs concernés par les actions de protection et de promotion de leurs droits, à s’impliquer dans la lutte pour rendre effectifs leurs droits.

Au total 26 enfants âgés de 10 à 17 ans, issus des collèges et lycées de la ville de Sokodé y ont pris part. Ils ont présenté leurs œuvres de dessin avec légendes, déclamé des poèmes et chanté devant un public et un jury de deux membres.

Après délibération du jury, dans la catégorie de dessin, le premier prix est allé à Tchadja Joseph avec une moyenne de 7,6 et le deuxième à Toyi Dodji qui a obtenu une moyenne de 6,8. Dans la catégorie chant, Ganda Alici Dimadama a ravi le premier prix avec une moyenne de 9 alors que le deuxième prix est allé à Akpondéou Wéri avec une moyenne de 8,5. Au niveau de la catégorie poème, Kpanti Gbati Kodjo s’est adjugé le premier prix avec une moyenne de 8,5. Il a été suivi de sa sœur Kpanti Gnamba Taïba avec une moyenne de 8,3.

Les lauréats sont repartis avec des fournitures scolaires, des T-Shirts et des boîtes de chocolat. En plus de ces cadeaux, les premiers de chaque catégorie bénéficieront également de la prise en charge de leur scolarité pour l’année scolaire 2022-2023.

Le 3e adjoint au maire de Tchaoudjo 1, Tchédré Souleymane, a remercié l’organisateur de cet évènement et ses partenaires qui ont su bien choisir un thème évocateur pour ce concours et les membres du jury pour le travail abattu. Pour lui, les enfants sont l’avenir de demain et ils méritent une attention particulière dans leur éducation et dans leur cursus scolaire.

La directrice générale de la Radio Djena, Edwige Digbodi Apédo s’est félicitée de l’issue de ce concours qui implique les enfants eux-mêmes dans la défense de leurs droits. « C’est un concours pour donner l’occasion aux enfants de s’exprimer sur leurs droits, à l’occasion de la Journée de l’Enfant Africain. Nous avons constaté qu’on réalise souvent des actions en faveur des enfants mais ce sont les adultes qui sont toujours devant. Il faut donner la parole aux enfants à travers l’art où ils sont beaucoup plus à l’aise afin qu’ils s’expriment sur leurs droits », a-t-elle expliqué.

ATOP/SA/KYA

Digiqole Ad

Article similaire