Respect des mesures de sureté en haute mer :  le ministre Koutéra Bataka a échangé avec les acteurs  du port de pêche de lomé

Respect des mesures de sureté en haute mer : le ministre Koutéra Bataka a échangé avec les acteurs du port de pêche de lomé

Lomé, 30 juil. (ATOP) – Une délégation composée du directeur de cabinet du ministre conseiller pour la mer, Laré Penn, du préfet maritime, Takougnadi Nèyo et conduite par le ministre de l’Agriculture, de la Production animale et halieutique, Koutéra Bataka a échangé avec les acteurs du Port de pêche de Lomé (POPEL) sur le respect des mesures de sureté en haute mer, le mercredi 29 juillet à Lomé.

Cette rencontre d’échange fait suite à un incident survenu à l’entrée du port de pêche il y a deux semaines occasionnant deux morts et des blessés. La démarche a pour but de souhaiter les condoléances du gouvernement et sa compassion aux familles et les rassurer de son soutien. La délégation a également saisi l’occasion pour sensibiliser les pêcheurs sur les mesures de sureté en haute mer, notamment le port de gilets de sauvetage ; le suivi des signaux d’orientation à l’entrée du port de pêche ; l’interdiction formelle d’embarquer de jeunes pêcheurs ne sachant pas nager et d’aller pêcher la nuit en période de fortes vagues.

S’agissant des gilets de sauvetage qui selon les pêcheurs coutent chers, le ministre Koutéra a promis que le gouvernement se fera le devoir de subventionner une quantité qui sera mise à leur disposition à un prix réduit et accessible à leur portefeuille, afin que tous les pêcheurs puissent s’en procurer. « Nous allons aussi réfléchir à une formation adaptée et destinée à la connaissance de toutes les mesures préventives incorporées au nouveau POPEL à votre endroit, afin que vous les maîtrisiez», a ajouté le ministre.

Le directeur de cabinet du ministre conseiller pour la mer, Laré Penn et le préfet maritime, Takougnadi Nèyo ont pour leur part insisté sur les mesures de sureté et saisi l’opportunité pour conscientiser les pêcheurs sur la nécessité de continuer de respecter les mesures barrières et surtout sur l’obligation du port de bavettes dans le cadre de la lutte contre la COVID-19.

Le président de la Fédération nationale des coopératives de pêche du Togo (FENOUCOPETO), Légbézé Dosseh a remercié la délégation pour la démarche entreprise et précisé que le problème de chavirement des pirogues de pêche proviendrait du remblayage du creuset de l’entrée du port de pêche par le sable drainé par de forts courants ou vagues de mer. Il a rassuré la délégation que la fédération mettra tout en œuvre pour que les pêcheurs mettent en application tous les conseils prodigués au cours de cette rencontre, pour leur propre sécurité et pour le bien de leur famille.

La séance de partage a pris fin par le déplacement de la délégation pour constater le niveau de remblayage du creuset à l’entrée du port de pêche et visiter les infrastructures complémentaires. ATOP/AR/BA

A lire aussi