Résilience du pays face aux multirisques : le plan régional de contingence des savanes  actualise à kara

Résilience du pays face aux multirisques : le plan régional de contingence des savanes actualise à kara

Kara, 13 sept. (ATOP) – Un atelier de révision du plan régional de contingence (PRC) des Savanes, s’est tenu le lundi 12 septembre à Kara, à l’endroit des acteurs de la plateforme régionale de réduction des catastrophes des Savanes.

L’atelier est organisé par le ministère de la Sécurité et de la Protection civile à travers l’Agence nationale de la protection civile (ANPC) avec l’appui financier de l’Organisation internationale de migration (OIM). Il entre dans la mise en œuvre du projet de renforcement des frontières nord de la Côte-d’Ivoire, du Ghana et du Togo.

L’objectif est d’examiner et d’analyser le contenu du document de planification et de gestion des risques afin de l’adapter aux réalités du moment, marquées par les menaces terroristes dans le nord du pays. Il s’est agi pour les acteurs d’actualiser cet outil de travail en fonction du débordement de la crise du Sahel et de définir les moyens à prévoir afin de minimiser les conséquences des différentes situations notamment la menace terroriste.

Les participants, uniquement de la région des Savanes, ont étudié le contenu du document et fait des recommandations conformément à la situation de l’heure avant son actualisation. Ils ont, par ailleurs, été outillés sur le mécanisme de collecte et d’analyse des données en situation d’urgence et pris connaissance de la méthodologie d’évaluation rapide humanitaire.

Le directeur général adjoint de l’ANPC, Ouro-Salim Rahim a rappelé l’importance que revêt ce document révisé pour le bien-être des populations des Savanes et le renforcement de la résilience du Togo face aux défis sécuritaires actuels. Il a souligné que le PCR actualisé va permettre la prise en compte du risque de débordement de la crise du Sahel en réajustant les interventions en fonction de l’ampleur de la situation. « La nouvelle  planification consistera à intégrer les données sectorielles et à déterminer les actions et les moyens nécessaires à mettre en œuvre pour une meilleure préparation et réponse efficace aux éventuelles situations urgentes au Togo afin de protéger promptement les population et leurs bien », a indiqué M. Ouro-Salim.

Le chargé de projet à l’OIM-Togo, Kagwa André a indiqué que l’actualisation de ce document permettra de préparer les parties prenantes afin qu’ils puissent répondre aux urgences transfrontalières de nature humanitaire liée surtout à la sécurité. Il a rassuré de la volonté de l’OIM à accompagner le Togo dans ses efforts d’assurer la sécurité de la population transfrontalière et de répondre aux urgences humanitaires et sécuritaires.

Le préfet de Tône,  Tchimbiandja Yendoukoa a salué les différents partenaires techniques et financiers pour leur volonté d’accompagner le gouvernement à renforcer la résilience du pays face aux catastrophes, particulièrement le débordement de la crise du Sahel qui sème la désolation au sein des communautés. Il a appelé les acteurs à la synergie d’actions pour le bien-être des populations vulnérables.

Le PRC des Savanes, actualisé qui prend désormais en compte le débordement de la crise du Sahel, a été élaboré en 2021, suite aux défis sécuritaires liés aux actes d’extrémismes violents aux conséquences incommensurables.  ATOP/BH/BA

Digiqole Ad

Article similaire