Reboisement et restauration des paysages forestiers au Togo : des jeunes des cinq régions sensibilises à Sokodé

Reboisement et restauration des paysages forestiers au Togo : des jeunes des cinq régions sensibilises à Sokodé

Sokodé, 3 mai (ATOP) – Une rencontre nationale des jeunes sur le reboisement et la restauration des paysages forestiers s’est tenue les 29 et 30 avril à Sokodé.

Cette  rencontre a été organisée par le ministère de l’Environnement et des Ressources forestières en collaboration avec le Programme des Nations pour le Développement (PNUD) à travers le projet « Appui aux Contributions Déterminées au niveau National (CDN) ». Elle a été placée sous le thème : « Les jeunes face à la double ambition quinquennale et décennale de reboisement ».

Ce rendez-vous a pour objectif de mobiliser les jeunes à adhérer à la politique du gouvernement en matière d’extension du couvert forestier et à l’ambition décennale de mise en terre d’un milliard d’arbres à l’horizon 2030. De façon spécifique il s’est agi, entre autres, de renforcer les capacités des participants sur la gestion forestière au Togo et la notion de restauration des paysages forestiers ; de partager avec la jeunesse, les expériences réussies de reboisement. Il était aussi question de développer les nouvelles techniques et stratégies permettant à la jeunesse de mobiliser les ressources forestières, financières et humaines pour l’organisation des opérations de reboisement de masse.

Les participants, dont de jeunes reboiseurs privés, pépiniéristes et responsables des Organisations de la Société Civile (ONG, associations et groupements),  venus de toutes les régions du Togo ont suivi des présentations sur plusieurs thèmes. Ces thèmes ont porté, entre autres, sur « Les forêts du Togo : situation actuelle, défis et perspectives ; efforts du Togo en matière de restauration des paysages forestiers ; quels conseils pratiques pour un reboisement et une restauration des paysages forestiers réussis : étude de cas ».

A l’ouverture de la rencontre, le ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières, Foli-Bazi Katari  a mis en exergue l’importance de l’arbre dans la vie des êtres humains. « L’arbre c’est la vie » a-t-il dit, avant de convier tous les acteurs à son entretien pour créer de la richesse. Le ministre a demandé aux uns et aux autres de profiter de l’opportunité que la nature nous offre pour un vrai développement en nous créant un environnement propice pour la vie. Il s’est insurgé contre les coupures anarchiques des arbres avec comme conséquences le réchauffement de la planète et des changements climatiques. Le ministre a convié les jeunes à mettre en valeur les terres dont ils disposent pour vaincre la pauvreté.

Auparavant, le préfet de Tchaoudjo, col. Mompion Matéindou avait salué cette initiative du ministère en charge de l’Environnement qui s’inscrit dans le cadre de ses efforts visant le reboisement et la restauration du couvert végétal au Togo. Reconnaissant que beaucoup reste à faire, le préfet a demandé aux responsables du ministère de se tourner davantage vers la jeunesse pour mobiliser les énergies nécessaires en vue de reboiser et restaurer le paysage forestier du Togo d’ici 2030.

Il faut signaler que lors de cette rencontre certains jeunes venus de Blitta, Sotouboua, Tchamba, Mô et Tchaoudjo ont bénéficié du matériel. Il est composé de houes, pioches, pelles, sécateurs, gangs, brouettes, Râteaux, d’arrosoirs, coupecoupes et de piquets.

ATOP/FA/BV

Digiqole Ad

Article similaire