Projet « Zéro cataracte » au Togo : les activités lancées dans la Kéran, Kozah et Assoli

Lomé, 13 avr. (ATOP) – Les opérations foraines de consultation et de dépistage de la cataracte ont été lancées le lundi 11 avril dans les préfectures de la Kéran, Kozah et d’Assoli.

Ces opérations s’inscrivent dans le projet «Zéro cataracte» au Togo initié par le chef de l’Etat appuyé par les différents partenaires français et indiens. Ce projet piloté par le service de santé des Forces armées togolaises (FAT) vise à contribuer à la réduction significative de la cécité dans le pays.

Les opérations prévues du 11 au 30 avril vont se tenir dans les différents centres sanitaires desdites localités. Elles se dérouleront en deux phases notamment la phase de dépistage des pathologies oculaires et celle d’opérations chirurgicales, de prescription médicale ou de suivi. Par ailleurs les patients, présentant des signes avancés de troubles visuelles seront convoqués ultérieurement pour recevoir des lentilles adaptées.

*A Kanté dans la Kéran, le lancement a été présidé par le coordinateur préfectorale du parti UNIR, Outchantcha Awima en présence des députés Agbandao-Assoumatine Kounon et N’Kéré Komi ainsi que du directeur préfectoral de la Santé, Dr Midokpo Messan. Celui-ci a remercié l’équipe médicale pour sa disponibilité et a invité la population à garder son calme en respectant les consignes données par le personnel pendant toute la durée des opérations de consultation. « Tous les patients enregistrés seront consultés et nous souhaitons que la discipline soit de rigueur afin que ces opérations soient une réussite », a ajouté M. Outchantcha.

*A Kara dans la Kozah, les activités ont été lancées par le président du mouvement des sages du parti Union pour la République (UNIR), Charles Kondi Agba en présence des autorités administratives, civiles, militaires et les membres et cadres du parti UNIR. M. Agba, a indiqué que cette initiative illustre l’engagement du chef de l’Etat et de son gouvernement à œuvrer pour l’épanouissement de la population togolaise. Il a invité les populations à saisir l’occasion pour se faire dépister et suivre fidèlement des indications et prescriptions.

Le préfet de la Kozah Col. Bakali Hèmou Badibawu a remercié le gouvernement et les partenaires qui ne ménagent aucun effort pour assurer une santé parfaite aux populations à la base. Il a rassuré de l’accompagnement de l’autorité pour la réussite de ce projet et convié les populations à un esprit de discipline en vue de l’atteinte des objectifs assignés.

*A Bafilo dans l’Assoli, le directeur préfectoral de Santé, Dr Redah Baréma, a souligné que la plupart des patients souffrants de maux d’yeux n’arrivent pas faire la consultation faute de moyens financiers.  C’est pourquoi, il a salué ce projet du chef de l’Etat qui permettra de soulager les populations.

Les opérations ont démarré en présence du préfet d’Assoli, Ouro-Groungou Horoumila, des députés Abdoulaye Adjaratou et Bodé Inoussa, des autorités locales, traditionnelles, religieuses et des forces de l’ordre et de sécurité.

ATOP/BA

Digiqole Ad

Article similaire