Pour une alerte précoce des risques : le PNUD dote l’ANPC de matériel informatique et de communication

Pour une alerte précoce des risques : le PNUD dote l’ANPC de matériel informatique et de communication

Lomé, 3 juin (ATOP) – L’Agence nationale de la protection civile (ANPC) a bénéficié d’équipements informatiques et de communication pour la veille et l’alerte des risques et catastrophes naturelles le jeudi 3 juin à Lomé.
Ces équipements sont offerts par le PNUD dans le cadre du projet « Renforcement de la résilience des communautés vulnérables face aux changements climatiques et aux catastrophes dans les zones très exposées aux risques ». Ils sont composés, entre autres, de 13 ordinateurs (portables et de bureau), de trois imprimantes, de deux disques durs externes, de 60 portables (androïdes et simples), de huit souris sans fil, de 10 onduleurs et d’un vidéoprojecteur. Ce don permettra d’équiper la salle de veille de l’ANPC et le comité de coordination nationale de réduction des risques de catastrophes.
Le matériel vise à renforcer le système d’alerte précoce. Il va faciliter la collecte des données météorologiques, hydrologiques ainsi que celles permettant de mieux comprendre le contexte socio-économique des populations vulnérables exposées à ces risques. Ces données serviront à alimenter le système d’alerte précoce de nouvelle génération basé sur les innovations technologiques actuelles.
Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Damehame Yark a exprimé sa gratitude au PNUD pour son accompagnement dans la réduction des catastrophes. Il a invité les bénéficiaires à un bon usage du matériel reçu. Le ministre a exhorté les Togolais, en ces débuts de saison pluivieuse, à un comportement citoyen, notamment en évitant de boucher les caniveaux pour réduire les inondations.
Le représentant résident du PNUD au Togo, Aliou Dia a relevé que son institution appuie le Togo pour lui permettre de collecter les données de qualité auprès de tous les acteurs concernés en vue d’une meilleure anticipation des risques et réduire ainsi leur impact sur le développement socioéconomique. Il a réitéré l’engagement de son institution à toujours accompagner le pays dans la mise en œuvre des actions concrètes en matière de gestion des risques de catastrophes.
La remise symbolique et la visite guidée de la salle de veille de l’ANPC par les autorités ont mis fin à la cérémonie. C’était en présence des ministres en charge des Transports routiers, Affoh Atcha-Dedji et de l’Action sociale, Mme Adjovi Lonlongno Apédo, épouse Anakoma.
L’ANPC coordonne l’animation du système d’alerte précoce avec la direction générale de la météorologie nationale, la direction des ressources en eau, les ministères en charge de l’Environnement, de l’Agriculture, l’Université de Lomé et la Croix-Rouge.
ATOP/BV/TD

A lire aussi