Ogou / Sécurité routière : des conducteurs et transporteurs des plateaux éclairés plusieurs techniques a Atakpamé

????????????????????????????????????

Ogou / Sécurité routière : des conducteurs et transporteurs des plateaux éclairés plusieurs techniques a Atakpamé

Atakpamé, 24 mai (ATOP) – Des conducteurs et transporteurs de la région des Plateaux ont été éclairés sur les techniques de calage et d’arrimage des charges sur les véhicules lourds de transport de marchandises les 23 et 24 mai à Atakpamé lors d’un atelier de formation sur la sécurité routière.

L’atelier est organisé par le Comité National de Facilitation des Transports (CNFT) en collaboration avec la faitière patronale des transporteurs routiers du Togo. Il a reçu l’appui financier de la Banque mondiale à travers le projet appui à la compétitivité des services logistiques.

Ce rendez-vous a permis de sensibiliser les transporteurs et conducteurs sur les facteurs de risques des accidents de circulation. Il a été également question de les former sur les techniques indispensables dans le chargement, le déchargement, le calage, l’arrimage ainsi que la répartition des charges sur les véhicules pour éviter la surcharge et les accidents de circulation.

Les participants ont été entretenus sur les causes et les facteurs des accidents de routes et les différentes amendes inscrites dans le catalogue des infractions routières. Cette formation théorique a été couplée des ateliers pratiques sur le terrain en vue d’amener les conducteurs et transporteurs à s’imprégner des pratiques et connaissances transmises.

La vice-présidente du CNFT, Mme Nimon Egom Christine a indiqué que sa structure entend à travers cette formation, accompagner le gouvernement à mettre en place un système de transport capable d’offrir des services de transport routiers de marchandises et de personnes, fiables, sûrs et durables. Elle a convié les participants à contribuer au maintien de la sécurité routière, un défi majeur pour le gouvernement.

Pour le directeur de la sécurité routière, le commissaire principal de police Sodji Kossi Ahlako, le Togo s’est engagé dans une « profonde » réforme du secteur des transports routiers et des professions auxiliaires en vue de la professionnalisation des acteurs notamment l’adoption récente par l’Assemblée nationale de la loi autorisant la ratification de la charte africaine sur la sécurité routière. Il a souligné que malgré ces efforts, des accidents graves voire mortels de la circulation et la dégradation des infrastructures routières sont encore enregistrés sur l’ensemble du réseau routier national. Il a exhorté les acteurs à prendre conscience de ce phénomène. Pour finir, le commissaire principal de police Sodji Kossi Ahlako, a rappelé que le bilan de la sécurité routière au cours l’année 2021 fait état de 7392 accidents occasionnant 680 morts et 9376 blessés

Le Comité National de Facilitation des transports a pour mission de lutter contre la surcharge des véhicules.   ATOP/KKT/BV

Digiqole Ad

Article similaire