Ogou / commémoration de l’attaque terroriste du 23 septembre 1986 : le préfet a déposé une gerbe de fleurs à la place des martyrs à Atakpamé

Ogou / commémoration de l’attaque terroriste du 23 septembre 1986 : le préfet a déposé une gerbe de fleurs à la place des martyrs à Atakpamé

Atakpamé, 23 sept. (ATOP) – Le préfet de l’Ogou, Akakpo Edoh a déposé ce vendredi 23 septembre à la place des martyrs d’Atakpamé, une gerbe de fleurs en mémoire des héros et vaillants fils du pays qui ont perdu la vie au cours de l’attaque terroriste du 23 septembre 1986.   

Le dépôt de fleurs a été suivi d’une minute de silence et de la sonnerie aux morts exécutée par le clairon d’un détachement de la gendarmerie nationale des Plateaux. Cette commémoration vise à rendre hommage aux fils qui sont morts au cours de l’attaque du 23 septembre 1986 organisée par un groupe armé venu d’un pays voisin.

Le préfet a indiqué que ces vaillants fils qui se sont battus au point de payer de leur vie pour que vive la nation Togolaise doivent être un exemple pour chaque citoyen Togolais surtout à l’heure actuelle où le terrorisme menace les pays de la sous-région. « Nous devons faire preuve de patriotisme, d’honneur et de dévouement. Car, grâce à leur détermination, bravoure, savoir-faire et courage, l’ennemi a été vaincu », a dit le préfet.

La cérémonie s’est déroulée en présence du lieutenant-colonel Kadanga N’guwaki, commandant le troisième régiment d’infanterie de Témedja et le deuxième secteur militaire, des maires des communes de l’Ogou, des autorités politiques, administratives, traditionnelles et religieuses.

ATOP/KKT/AJA

Digiqole Ad

Article similaire