Moyen-Mono : la ministre des Travaux publics a réceptionné le pont de Kpetsihoué

Tohoun, 27 déc. (ATOP) – La ministre des Travaux publics, Mme Zouréhatou Tcha-Kondo Kassah-Traoré a réceptionné, le vendredi 24 décembre, le pont de Kpétsihoué, dans la commune Moyen-Mono1, à 25 km au nord de Tohoun.

D’un coût total de 1.146.000.000FCFA, ce pont a été construit sur la rivière de Kliko. Il est caractérisé par quatre traversés de 15m, une longueur de 60 m, une largeur  de 7,5 m, une largeur trottoirs de 1.25mx2. Les fondations sont de trois couches de sable. Elles disposent de gros béton de 0,5m et des semelles en béton armé de 1.20m d’épaisseur.

Les travaux ont été réalisés par l’entreprise MMS Group sur une durée de 8 mois. Ils entrent dans le Programme d’appui aux populations vulnérables (PAPV) mis en œuvre par le gouvernement depuis 2015. Ce programme vise l’aménagement et le bitumage  des routes ainsi que l’ouverture de  pistes rurales dont la construction du pont de Kpétsihoué qui sert qui vient relier les villages de Tohoun-Tado-Ahassomé Kpetdihoué et Kpekpleme. Ce joyau va permettre d’améliorer les conditions de vie des populations vulnérables dans plusieurs domaines.

La ministre Tcha-Kondo Kassah-Traoré en coupant le ruban symbolique a déclaré que la réalisation du pont de Kpetsihoué s’inscrit dans un ensemble d’ouvrages réalisés par le chef de l’Etat Faure Gnassingbé pour améliorer les conditions de vie des populations vulnérables à travers le PAPV. Elle a affirmé que le président ne veut laisser personne de côté dans son programme de société.

Le préfet du Moyen-mono, Djato-Nadjindo Dana,  s’est réjoui de ce que toute la préfecture soit en chantier. « Après la construction de la maison de justice à Tohoun et le pont de Kpétsihoué, le CMS de Tado est en construction pour permettre l’accès des populations aux soins de santé », a-t-il précisé. Il a remercié le chef de l’Etat pour ses actions en faveur du développement de sa préfecture.

Le porte-parole des populations du Moyen-Mono,  Sémondji Djossou et le chef du canton de Tohoun,  Davi Koulikpo Adjavivi XI, ont souligné que la construction de ce pont est une promesse de campagne électorale faite à la population du Moyen-Mono en 2015. « Ce joyau vient matérialiser la promesse  de notre président Faure Gnassingbé grâce à sa politique  de cohésion sociale », ont-ils dit. Ils ont témoigné la gratitude des populations au  président de la République pour ses réalisations et sa volonté d’œuvrer sans cesse pour le bonheur et l’épanouissement des populations surtout celles vulnérables.    ATOP/YM/BA

Digiqole Ad

Article similaire