Lutte contre la corruption et infractions assimilées : le document provisoire encours de validation

Lutte contre la corruption et infractions assimilées : le document provisoire encours de validation

Lomé, 18 août (ATOP) – La validation technique du document provisoire de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (SNPLCIA), se tient les 18 et 19 août à Lomé.

Cette rencontre est organisée par la Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA). Ce document se résume en trois axes, notamment renforcer le cadre juridique et institutionnel des institutions qui luttent déjà contre le fléau ; mobiliser tous les Togolais contre le fléau et asseoir une culture de prévention et de lutte contre la corruption dans les secteurs et services du pays.

L’objectif est de consolider les acquis pour homologuer le contenu de ce document et de permettre au Togo de réduire de manière significative la corruption.

L’élaboration de cette stratégie a été lancée le 21 mai 2021 pour une durée de 18 mois. La validation technique de cette version provisoire est la dernière étape avant la validation finale de la politique nationale de la SNPLCIA pour la période 2023-2027.

Le président de la HAPLUCIA, Essohana Wiyao a indiqué que la validation de la politique nationale de la SNPLCIA marquera le point de départ  de la mise en œuvre de la stratégie. « Un décret en conseil des ministres conférera force exécutoire à la SNPLCIA et lancera officiellement sa mise en œuvre aux yeux des citoyens et des partenaires en développement », a-t-il fait savoir.

Pour le consultant, chef de mission, Sada Ly Cisse, la corruption est un fléau qui met à mal l’économie. « L’économie est touchée quand le pays est corrompu. Toutes les politiques de développement visent à réduire la corruption pour que cet argent économisé puisse aller dans les secteurs sociaux », a-t-il souligné. ATOP/OAF/SED

Digiqole Ad

Article similaire