Lacs /artisanat : les représentants des chambres de métiers s’approprient les procédures administratives, comptables et financières

Aného, 16 juin (ATOP) – Un atelier de formation des représentants des chambres de métiers et du personnel administratif de la région Maritime sur les procédures administratives, comptables et financières a été ouvert le mercredi 15 juin à Aného.

Prévue pour trois jours, cette formation est initiée par le ministère chargé de l’Enseignement technique et de l’artisanat avec l’appui financier et technique de ses partenaires. Elle s’inscrit dans le cadre de la redynamisation des activités des chambres de métiers suite au renouvellement de leurs organes. L’objectif de cette formation est de renforcer les capacités des participants sur la législation, la réglementation en matière de l’artisanat afin qu’ils puissent mieux accomplir leur mission.

Les participants seront édifiés sur le régime financier et la gestion des ressources des chambres de métiers ; le contrôle de gestion et audits externes (auto-contrôle, tutelle, corps de contrôle de l’État). Ils seront aussi instruits sur l’élaboration du programme et budget de la chambre de métiers ; la gestion des marchés publics : généralités sur les marchés publics et les procédures d’achat et de biens et services.

Ouvrant les travaux, le secrétaire général de la préfecture des Lacs, Lawson Latévi Agbo s’est réjoui de cette initiative qui se situe dans la dynamique de la politique nationale de développement de l’artisanat. « Le gouvernement, ayant pris conscience de l’importance des  chambres de métiers, a mobilisé les moyens pour le renouvellement des organes », a-t-il souligné. Il a relevé l’importance d’une formation dans la vie d’une structure avant d’exhorter les participants au sérieux en vue de s’approprier les thématiques inscrites au programme.

Le chef de division chargé du suivi des chambres de métiers à la direction de l’artisanat, Issifou Souleadowa et son collègue, Thamouza Toï ont expliqué à l’assistance le contexte et les objectifs qui sous-tendent la session. « La nouvelle mandature est perçue par les autorités du ministère comme un défi. Nous comptons sur vous et votre engagement à mieux faire pour mener à bien la destinée des chambres de métiers », ont-ils indiqué.

Le président régional des chambres de métiers-Maritime, Aba-Eklou Marcelin a témoigné sa gratitude au ministère de tutelle pour ses efforts en vue du rayonnement et du développement de l’artisanat. Il a remercié également les partenaires techniques et financiers pour leur accompagnement.

ATOP/DK/BV

Digiqole Ad

Article similaire