Kozah/ Utilisation de l’application Kobocollect les directeurs préfectoraux de l’environnement du septentrion renforcent leurs capacités

Kara, 28 déc. (ATOP)- Les directeurs préfectoraux de l’Environnement et des ressources forestières issus de la région des Savanes, de la Kara et  Centrale ont renforcé leurs capacités, les 27 et 28 décembre à Kara, sur l’utilisation de l’application « Kobocollect » et sur la méthodologie de collecte de données relatives au reboisement et à la production des plants au Togo.

Organisée par le ministère de l’Environnement et des ressources forestières avec l’appui financier de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et de l’agriculture (FAO), cette formation  s’inscrit dans le cadre du projet de Renforcement du Reboisement et d’Appui à la Restauration des Paysages Forestiers au Togo.

L’objectif de la rencontre est de permettre à ces directeurs préfectoraux de l’Environnement de se familiariser avec les outils et la méthodologie de collecte de données relatives au reboisement et à la production des plants au Togo. Il s’agit plus spécifiquement de les former sur le questionnaire de suivi annuel du reboisement et à la production des plants au Togo ainsi que sur le questionnaire de collecte de données pour les consultants.

Les participants ont, au cours des travaux, suivi des présentations sur le questionnaire de collecte de données pour les consultants et le questionnaire du suivi annuel du reboisement et de la production des plants au Togo. Ils ont été  renseignés sur l’installation et les fonctionnalités de l’application « Kobocollect », c’est une application qui va permettre aux directeurs préfectoraux de partager les informations ayant rapport avec le reboisement, à partir de leur Smartphone ainsi que sur le remplissage du formulaire de collecte des données.

Ouvrant les travaux, le directeur régional de l’Environnement Kara, le Lieutenant-colonel Detse Komla a relevé que des efforts doivent être intensifiés pour jeter et consolider les bases de l’émergence future du Togo d’ici 2030 avec la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND) et la feuille de route gouvernemental Togo 2025 avec sa cible de 25% de couverture forestière à atteindre à l’horizon 2025. « Il parait nécessaire que le projet Renforcement du Reboisement et d’Appui à la Restauration des Paysages Forestiers au Togo soit élaboré pour assurer la gestion durable des ressources naturelles, la résilience aux changements climatiques et de contribuer à l’atteinte de l’ambition du Togo de restaurer les paysages déboisés et dégradés », a-t-il ajouté. Le  Lt Col Detse a salué cette initiative de renforcement des capacités des agents des Eaux et Forêts, une initiative en phase avec l’ambition décennale de reboisement de un milliard d’arbres à l’horizon 2023, définit par le chef de l’Etat afin de faire du Togo un pays vert. Il a témoigné sa gratitude aux différents partenaires techniques et financiers qui accompagnent le Togo dans la recherche de solutions aux problèmes de déforestation et de dégradation des forêts et de changement climatique.

Pour le coordonnateur du projet de renforcement du reboisement et d’appui à la restauration des paysages forestiers au Togo, Cdt. Ouro-Bangna Solizama,  ce projet que pilote son département entend assurer la gestion durable des ressources naturelles et la résilience aux changements climatiques. Il s’agit également  dit-il de contribuer à l’atteinte de l’ambition du Togo de restaurer les paysages déboisés et dégradés afin d’atteindre une couverture forestière de 25% à l’horizon 2025 à travers l’identification des sites à reboiser et l’organisation des acteurs impliqués dans la production des plants.

ATOP/BAK/MG

A lire aussi