Kozah/2ème édition du championnat militaire et paramilitaire féminin de volleyball :  l’équipe de la RM2 bat son celle de la RM1 (3-0) en match inaugural

Kozah/2ème édition du championnat militaire et paramilitaire féminin de volleyball : l’équipe de la RM2 bat son celle de la RM1 (3-0) en match inaugural

Kara, 20 sept. (ATOP)- L’équipe de la Deuxième région militaire (RM2) a battu son celle de la Première région militaire (RM1) par 3 sets à zéro à l’issue du match d’ouverture de la 2ème édition du championnat militaire et paramilitaire de volleyball dame disputé le lundi 19 septembre au camp général Ameyi de Kara.

La compétition est organisée par le Régiment Parachutiste Commando (RPC) avec l’appui technique de la division de l’éducation physique et sport militaire de l’état-major général des Forces Armées Togolaises (FAT). La cérémonie de lancement a été présidée par le commandant de la RM2, Col. Tchakébéra Passou, représentant le chef d’Etat-major général des FAT, en présence des autorités civiles et militaires.

Au total, 4 équipes participent à ce championnat à savoir : la Première Région Militaire (RM1) regroupant toutes les unités de Lomé et Témédja, la Deuxième Région Militaire (RM2) représentée par toutes les unités du Nord, la Gendarmerie nationale et la police nationale.

Les joyeuses de RM2 détentrices du trophée précédent et plus expérimentées ont facilement remporté le 1er set avec un score 25 à 12. Malgré les efforts et les changements tactiques opérés, l’équipe de la RM1 n’a pas réussi à renverser la tendance en perdant les 2 derniers sets. Au finish, les filles de RM2 ont remporté le match en s’imposant par 3 sets à 0 (25-12 ; 25-22 ; 25-20).

Le commandant de la RM2 Col. Tchakébéra Passou a relevé l’importance que revêt le sport en général et le volleyball en particulier, précisant que ce dernier renforce, tout comme les autres disciplines sportives, la cohésion sociale. « En championnat militaire et paramilitaire il n’y a pas de combat ou s’il y en a un, c’est uniquement celui que l’on doit mener contre soit même. Ces moments de rencontres et de cohabitation doivent en outre raffermir les relations armée-nation», a-t-il souligné. Col. Tchakébéra a convié les différentes les athlètes à faire prévaloir le respect des lois et règlements du jeu, la discipline, le fair-play, ainsi que l’esprit de fraternité d’armes pour la réussite de ce championnat.

Prévu pour une semaine, la compétition connaîtra son épilogue le 24 septembre prochain avec  la grande finale.

ATOP/BH/AR

Digiqole Ad

Article similaire