Kéran : les centres communautaires d’Akpontè et de Koutougou réceptionnés

Kantè, 18 jan. (ATOP) La Société autonome de financement et d’entretien routier (SAFER) a remis, les 15 et 16 janvier, des ouvrages socioculturels aux populations d’Akpontè et de Koutougou dans les communes Kéran 1 et 3.

D’un coût total de 80.000.000 FCFA, les travaux de construction des ouvrages dans ces 2 centres communautaires ont été entièrement financés et réalisés par la SAFER.

Chaque centre comporte un bloc administratif composé d’un bureau, d’un local pour la sonorisation, d’une salle de réunion et d’un bar; d’un bloc sanitaire composé de 2 WC, d’une douche et de 2 urinoirs; d’un bloc espace public et sécuritaire constitué de 2 espaces public; un podium pour spectacle et un local de gestion des entrées. On y retrouve aussi une centrale d’énergie équipée de batteries solaires et de 4 lampadaires ainsi qu’un forage doté d’un château d’eau potable d’une capacité de 5m³ pour les besoins en eau du centre et des populations.

Le directeur général de la SAFER, Outchantchan Awima a souligné que la réalisation de ces ouvrages entend accompagner le chef de l’État, Faure Gnassingbé et son gouvernement dans ces actions de développement des communautés à la base. « L’exploitation de ces centres qui sont un outil de développement socioculturel et économique va freiner l’exode rural et permettre aux jeunes de se retrouver et de pouvoir échanger sur place de tous les sujets liés au développement de leurs localités », a précisé M. Outchantchan.

En réceptionnant ces joyaux au nom des populations, les maires des communes 1 et 3 respectivement Séoute Alouandjou et N’Dah Ntcha Lapoili ont exprimé toute leur reconnaissance au chef de l’État pour sa politique de promotion et d’émancipation des populations rurales en particulier. Ils ont également témoigné leur gratitude à la SAFER pour la réalisation de ces espaces culturels. « Nous promettons prendre soin de ces joyaux pour le bien de toutes nos populations », ont conclu les maires.

Par ailleurs, les populations ont été invitées au respect des mesures barrières édictées par le gouvernement et à se faire vacciner contre la Covid-19.

Plusieurs cadres et natifs de ces localités ont pris part aux cérémonies marquées, entre autres, par une visite guidée des infrastructures.

ATOP/PAP/BA

A lire aussi