Fin de la formation en gestion des stades en matière de sécurité-incendie : les agents désormais capables d’intervenir en cas de sinistre

Fin de la formation en gestion des stades en matière de sécurité-incendie : les agents désormais capables d’intervenir en cas de sinistre

Lomé, 27 mai (ATOP) – La formation sur le renforcement de capacités techniques d’intervention des techniciens et gestionnaires des stades en matière de sécurité-incendie a pris fin le vendredi 27 mai à Lomé.

La cérémonie de clôture a été marquée par un exercice de simulation d’alerte lors d’un incendie, suivie d’une démonstration du mécanisme d’évacuation des sinistrés et de la remise officielle des certificats de fin de formation aux stagiaires.

Pendant 4 jours, les participants ont suivi deux grands modules, notamment sur le secourisme et l’école de feu. Concrètement, ils ont appris des notions sur la sécurité, la protection, le secourisme, l’incendie, l’étouffement, l’accident, et sur l’évacuation. Ils se sont aussi appropriés les gestes qui sauvent en cas d’incendie, d’étouffement d’une personne et d’un accident. Les agents des stades ont également appris les techniques d’intervention en tant que secouriste et l’utilisation efficace des extincteurs.

Cette formation des agents des stades de Kégué et de celui du municipal (omnisports) s’inscrit dans la droite ligne de la mise en œuvre des recommandations de la confédération africaine de football (CAF) en vue de l’homologation définitive du stade de Kegué et des recommandations faites par le Corps des sapeurs-pompiers du Togo après l’évaluation du système de sécurité du stade de Kegué, réalisée le 23 avril 2022 sur l’initiative du ministère des Sports et des loisirs.

Cette formation permet de disposer d’un personnel qualifié pour la gestion des éventuels problèmes de sécurité incendie dans les stades. Elle permet d’avoir des « stadiers » aguerris et outillés pour sauver des vies et gérer les incendies dans les deux grands stades du pays.

Le ministre des Sports et des Loisirs, Mme Lidi Bessi-Kama a indiqué que cette formation prouve à suffisance que le sport en général et la sécurité des infrastructures sportives et des spectateurs contre les risques d’incendie est un réel sujet de préoccupation des autorités togolaises. « En quatre jours de formation, nous sommes parvenus à des résultats encourageants que je vous engage à mettre, avec professionnalisme et abnégation, au service de la sécurité de nos stades, notamment de Kégué et du stade omnisport de Lomé, même si les sapeurs-pompiers se tiendront à nos côtés pour jouer leur partition régalienne en cas de besoin », a ajouté le ministre.

Le directeur des Infrastructures, des Equipements sportifs et des Loisirs, Ouro-Akondo  Nazirou a exprimé sa gratitude  au ministre des Sports et des Loisirs pour la tenue de cette formation.

Selon le directeur, l’homologation du stade de Kegué par la confédération africaine de football (CAF) pour abriter les matches des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Côte d’Ivoire 2023 a été possible grâce aux dispositifs sécuritaires des stades au Togo, acquis par la volonté et le leadership du ministre en charge des Sports.

La cérémonie de clôture de cette formation s’est déroulée en présence du représentant du président du Comité national olympique (CNO) du Togo, Gagou Dieudonné, du président de la Fédération togolaise de football (FTF), Guy Akpovy et du colonel et chef de corps des sapeurs-pompiers du Togo, Asagbé Yawo.

ATOP/AR/AJA

Digiqole Ad

Article similaire