Festival de film documentaire de Blitta : la 8eme édition lancée

Festival de film documentaire de Blitta : la 8eme édition lancée

Blitta-Gare, 20 mai (ATOP) – La 8ème édition du Festival international de film Documentaire de Blitta (FESDOB) a été lancée le mercredi 18 mai à Blitta-gare.

Cet évènement culturel est une initiative de l’Association Terre des Arts et de la Culture (ATAC). Il a bénéficié de l’appui financier de ses partenaires, notamment le Fonds d’Aide à la Culture (FAC), CANAL PLUS Togo, l’Ambassade de France au Togo à travers le Service de Coopération et d’Actions Culturelles (SCAC) et la commune de Blitta 1.

Cette édition est placée sous le thème : « Le cinéma du réel au service du développement ». Elle sera marquée par de diverses activités culturelles notamment, des projections de films ; des rencontres d’échanges et de réflexion et une caravane. Il est également prévu des ateliers de formations en écriture de scénario dont celui de dix jeunes sur la rédaction d’un projet de film documentaire long métrage.

Développant le thème retenu, le président de l’ATAC, Charles Kodzo Etsi a rappelé que le documentaire en tant que cinéma de la réalité, regorge d’énormes vertus pédagogique, économique et socio-culturelle. Il a précisé que le festival a pour finalité de contribuer à l’émergence d’une nouvelle génération de cinéastes documentaristes de même que de technicien de l’audiovisuel.

Le préfet de Blitta, Batossa Boukari a remercié l’ATAC pour son initiative en vue du rayonnement et du développement du cinéma. Il a demandé aux jeunes en formation de mettre le sérieux pour tirer profit des connaissances qui leur seront transmises.

Le directeur régional des arts et de la culture du Centre, Alizim Badoualou Karka a, pour sa part, relevé les avantages du cinéma. Il a salué l’organisation du FESDOB qui offre un cadre pour approfondir les échanges culturels entre les professionnels du cinéma du Togo, de l’Afrique et du reste du monde. « Le Togo cherche à s’affirmer sur le plan cinématographique. L’engagement des autorités témoigne à suffisance de leur volonté à œuvrer inlassablement pour donner un nouveau départ à l’industrie du cinéma togolais », a-t-il ajouté.

ATOP/SF/BV

Digiqole Ad

Article similaire