Doufelgou/ implication des femmes dans les affaires publiques : le bureau préfectoral des clubs des paires éducatrices en leadership politique des femmes installe à Niamtougou

Doufelgou/ implication des femmes dans les affaires publiques : le bureau préfectoral des clubs des paires éducatrices en leadership politique des femmes installe à Niamtougou

Niamtougou, 23 mai (ATOP) – Le bureau préfectoral des clubs des paires éducatrices en leadership politique des femmes, paix et développement de Doufelgou a été  installé, le samedi 21 mai à Niamtougou, au cours d’une cérémonie présidée par le directeur de cabinet du ministère en charge de la Promotion de la Femme, Koffi Gani. C’était en présence des autorités préfectorales et communales, des chefs de services déconcentrés et des gardiens des us et coutumes.

Il compte 15 membres dirigé par Mme Ragouéna Taboua. Ce bureau a essentiellement pour mission de créer et de former des membres des clubs cantonaux  pour l’atteinte des objectifs fixés.

La cérémonie d’installation a permis d’élaborer un plan d’actions des activités à mener par les paires éducatrices formées dans leurs différentes localités, de procéder à l’installation des membres du bureau préfectoral des clubs  et de mettre à leur disposition des outils pédagogiques nécessaires pour le travail.

M.Gani a souligné que cette initiative promeut la communication et le partage d’informations sur les thématiques concernant l’autonomisation de la femme, sa participation effective dans les instances de prise de décision, la réduction des inégalités et la lutte contre les violences basées sur le genre, ainsi qu’à la résolution des conflits. « La mise en place de ces clubs vient encourager davantage un leadership féminin politique solide et mettre à contribution le potentiel des femmes dans la consolidation de la paix et de la cohésion sociale pour un développement durable », a précisé M. Gani.

Le préfet de Doufelgou, Zato Kourah a salué les efforts des paires éducatrices en matière de maintien de la paix et les a conviées à relayer cette culture dans leurs différents milieux de résidence pour une bonne vie sociétale et le vivre ensemble. Il leur a demandé de signaler toute action humaine suspecte qui compromet la tranquillité des citoyens dans leurs cantons respectifs.

La directrice du Genre et droit de la Femme, Mme Tebié Amoussou-Kouetété Mazalo a, de son côté, rappelé que cette action participe au renforcement des capacités des femmes pour un changement de comportement et de mentalité afin de faire d’elles des porteuses de messages de sensibilisation auprès de leurs consœurs dans les communautés. Mme Tebié a invité ces dernières à s’impliquer davantage dans le développement du Togo et surtout de leurs localités respectives.

Cette cérémonie d’installation fait suite à un atelier de formation  initié, les 19 et 20 mai, à l’intention de trente femmes issues des quinze cantons de la préfecture. L’intérêt de cette formation est d’encourager une forte implication des femmes dans la prise de décisions et de gestion des conflits dans leurs communautés respectives. Les participantes ont été outillées sur la culture de la paix et la gestion préventive des conflits ; le leadership féminin, gage pour le développement des communautés ; la femme et la gouvernance locale.

ATOP/SG/BA

Digiqole Ad

Article similaire