Deuxième session ordinaire de l’année 2022 de la commune Tône 1 tenue

Deuxième session ordinaire de l’année 2022 de la commune Tône 1 tenue

Dapaong, 23 août (ATOP) – Le conseil municipal de la commune Tône 1 a clôturé le vendredi 19 août à Dapaong sa deuxième session ordinaire de l’année 2022, consacrée à l’examen de la situation financière du deuxième  trimestre 2021 ainsi qu’à l’étude et l’adoption du budget supplémentaire de l’année 2022.

Démarré le 19 juillet, les conseillers ont passé au peigne fin la situation financière de janvier au 30 juin 2022. Au cours de cette période, les recettes de fonctionnement et d’investissement sont chiffrées à 56.812.779 FCFA tandis que les dépenses estimées à 78.801.364 FCA laissant un solde déficitaire de 21.988.585 FCFA.

Vu la réalisation des lignes, le maire de la commune Tône 1, Yampoadeb Gountante a proposé des réajustements pour permettre l’exécution du budget jusqu’à la fin de l’année 2022 conformément aux dispositions des articles 137 et 162 du régime financier des collectivités locales, mais aussi pour affecter les résultats du compte administratif 2021 au budget de 2022, d’où l’élaboration du budget supplémentaire. Apres ajustement, le budget de la commune Tône 1 adopté en mai 2022 (296.782.364 FCFA) passe à 355.112.498 FCFA.

Le conseil a ensuite suivi deux restitutions. La première a porté sur l’atelier organisé par Plan International Togo à l’endroit des acteurs de la société civile et communaux. La seconde est relative à la mission du maire à Lomé, consacrée à une réunion avec le Programme d’Investissement et de Développement Urbain (PIDU) et le ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat sur le cadre des schémas directeurs de six communes au Togo dont celle de Tône 1.  L’assistance a été aussi informée par le maire de la création d’un lycée scientifique et il revient à sa commune de chercher un site approprié d’au moins 5ha pour l’abriter. Deux propositions ont été faites à ce sujet à savoir la réserve de Kpalgoudjoal et celle du centre d’appui technique de Toaga. Pour éviter les risques de disparition des souches/registres d’acte de naissance, le conseil a proposé d’équiper la photocopieuse de l’état civil d’un compteur.

Le représentant du préfet de Tône, Agate Parfait Essowèdeou a exhorté les conseillers à œuvrer et veiller à la réalisation des propositions faites pour une gestion efficace et efficiente de la commune afin d’améliorer les conditions de vie des populations.  M. Agate a invité la population à une prise de conscience face à l’insécurité qui menace de plus en plus la région des Savanes et à une franche collaboration avec les forces de défense et de sécurité pour le maintien de la paix.

Le maire a convié aussi les opérateurs économiques à toujours s’acquitter de leurs devoirs fiscaux en payant les taxes et les redevances afin que la commune puisse être au rendez-vous du développement. ATOP/GS/MG

Digiqole Ad

Article similaire