Des producteurs du riz et du soja de l’Ogou et de l’Amou en formation à Gleï

Des producteurs du riz et du soja de l’Ogou et de l’Amou en formation à Gleï

Atakpamé, 9 juin (ATOP) – Trente producteurs de riz et de soja, des préfectures de l’Ogou et de l’Amou, prennent part à un atelier de formation sur « les techniques de production intensive du riz et du soja, la gestion durable des terres et de la commercialisation de ces produits », du 7 au 15 juin à Gleï, chef-lieu de la commune Ogou 3, à 25 km au sud d’Atakpamé.

Cette activité est une initiative de l’ONG Centre d’Appui au Développement (CAD) avec l’appui financier du cabinet Fonds National d’Apprentissage, de Formation et de Perfectionnement (FNAFPP). La formation assurée par des experts du cabinet Centre de Représentation et d’Exportation des Produits (CREP-Togo) se situe dans le cadre de la promotion du riz et du soja.

L’objectif est d’outiller les participants dont quatre femmes sur les techniques innovantes de restauration des terres et de production intensive. Il s’agit de leur faire découvrir de nouvelles méthodes et pratiques de gestion des sols pour redonner vie aux sols abandonnés et déclarés pauvres et infertiles.

La rencontre est une opportunité pour les producteurs de riz et de soja d’apprendre et de découvrir de nouveaux outils et pratiques nécessaires pour booster leurs rendements agricoles. Ils vont se faire former, entre autres, sur la gestion durable des terres notamment la culture en terrasse, en couloir, les cordons pierreux pour lutter contre l’érosion hydrique, la culture en bandes végétatives et la création des brise-vents pour protéger les cultures de l’action néfaste des forts coups de vent et lutter aussi contre l’érosion éolienne. Ils vont également  aborder les grandes étapes du système de riziculture intensif (SRI), une méthode culturale qui permet d’améliorer considérablement les rendements en utilisant moins d’intrants agricoles. Cette méthode prend en compte le choix et le tri des semences, la pré-germination, la préparation de la pépinière et le semis, le repiquage, l’aménagement de la rizière et l’irrigation, l’entretien et la récolte. Ces stagiaires vont aussi apprendre les techniques et le processus de fabrication du compost, la production intensive du soja, la recherche des débouchés ainsi que la gestion des exploitations.

Les directeurs du CREP-Togo et de l’ONG CAD, respectivement MM. Kadayi Noussougan et Agbokanzo Osséni ont déclaré que cette formation  a été organisée suite au constat selon lequel la production du riz et du soja a baissé ces dernières années. Pour eux, cette situation trouve sa source dans la non maitrise des techniques culturales par les producteurs et de l’infertilité des sols. Ils ont témoigné leur gratitude au gouvernement, aux partenaires techniques et financiers pour leur soutien et appui au secteur de l’agriculture.

Les travaux ont été lancés par le maire de la commune Ogou 3, Tchaddé Kossivi Dieudonné. Ce dernier a indiqué que la formation vient à point nommé outiller davantage les producteurs sur les nouvelles pratiques et techniques agricoles pour plus de rendement. Il a exhorté les participants au sérieux pour bien assimiler les modules afin de vulgariser les acquis de cette formation dans leurs coopératives respectives pour la promotion du soja et du riz.

ATOP/KKT/MG

Digiqole Ad

Article similaire