Covid-19 : plus de 2000 cas positifs enregistrés en une semaine

Lomé, 30 déc. (ATOP) – Le coordonnateur national de gestion de la riposte à la Covid-19, Pr Djibril Mohaman a annoncé que plus de 2000 cas positifs ont été enregistrés au Togo en une semaine lors de la dernière conférence de presse de l’année tenue le mercredi 29 décembre à Lomé.

« La situation est grave et nous avons quitté 400 cas par semaine pour arriver à plus de 2000 cas et dans la journée du 28 décembre seule, 421 cas positifs ont été enregistrés », a-t-il indiqué. A l’en croire, ces contaminations concernent les voyageurs, les habitants de la région Maritime et dans la plupart des préfectures, il y a eu au moins un cas positif.

Parlant de la vaccination à la Covid-19, Pr Djibril a précisé qu’une dose de rappel (3ème dose pour ceux qui ont reçu les vaccins Sinovac, Pfizer, AstraZeneca et 2ème dose pour les personnes qui ont reçu le vaccin Johnson&Johnson) a été lancé sur toute l’étendue du territoire national. Selon lui, ce rappel permettra de renforcer le système immunitaire des vaccinés et au pays d’affronter les différents variants, notamment le variant Omicron.

Le coordonnateur national a mentionné que 34% des personnes ont déjà reçu au moins une dose de vaccins anti-covid-19 et environ 25% les deux doses. Il a ajouté qu’au total 2.385.840 doses de vaccins ont été administrées au Togo depuis le début de la vaccination. Pr Djibril a une fois encore invité ceux qui ne sont pas vaccinés à le faire puisque le variant Omicron est très contagieux. L’orateur a précisé que toutes les activités prévues pour ce mois de décembre devront être annulées pour éviter la prise des mesures contraignantes à la sortie des fêtes.

Pr Djibril a demandé à tous ceux qui présentent les symptômes de la Covid-19 tels que la toux, le nez qui coule, le mal de gorge, les courbatures à faire le test PCR et à s’isoler pour ne pas contaminer les autres. « Il a été constaté que les personnes vaccinées présentent les symptômes légers. Nous devons continuer par respecter les mesures barrières, éviter les rassemblements à l’extérieur et dans les familles pour protéger notre entourage et éviter de rentrer dans la nouvelle année avec des turbulences des cas de Covid-19 », a-t-il conclu.

ATOP/OAF/BA

Digiqole Ad

Article similaire