Covid-19 : le variant Omicron détecté au Togo

Covid-19 : le variant Omicron détecté au Togo

Lomé, 23 déc. (ATOP) – Le coordonnateur national de gestion de la riposte à la Covid-19, Pr Djibril Mohaman a annoncé la présence du variant Omicron au Togo lors de la conférence de presse hebdomadaire sur la situation de la pandémie au Togo, tenue le mercredi 22 décembre à Lomé.

Pour le coordonnateur national, le séquençage a révélé que 25% des cas positifs concernent le variant Omicron, or ce variant est plus contagieux que le variant Delta. Parlant des chiffres de contaminations de la semaine, il a parlé de 469 cas positifs enregistrés cette semaine dont 3 décès, contre 117 la semaine dernière et 61 cas la semaine d’avant. Le coordonnateur national a souligné que cette augmentation de nouveaux cas a entraîné 7 malades en réanimation au CHR Lomé commune dont 1 cas critique, 4 sévères et 2 modérés.

L’orateur a mentionné 169 cas positifs enregistrés pour la seule journée de 21 décembre, précisant que plus de 50 personnes sont les voyageurs à l’arrivée. Pour lui, avec la flambée des cas, le Togo a démarré sa 3ème vague de contamination et avec les voyageurs infectés, des cas contacts augmenteront au fur et à mesure.

Pr Djibril a précisé que le Togo est passé de 2,5% de positivité le 15 décembre pour arriver à 12,5% de positivité le 21 décembre. Selon lui, dès que nous dépassons 10% de positivité, nous sommes dans la zone rouge et d’autres mesures seront annoncées par le gouvernement dans les prochaines heures.

Le premier responsable de la coordination a invité la population à rester vigilant face à cette nouvelle vague de contaminations et éviter les rassemblements familiaux durant cette période de fêtes. Il a encouragé les citoyens à se faire vacciner et à respecter scrupuleusement les mesures barrières. Pour lui, les réticents à la vaccination seront responsables des mutants qui vont apparaître et qui seront plus dangereux.

Parlant de la campagne de vaccination en cours, Pr Djibril a rappelé qu’au total 5.200.000 doses de vaccins anti-covid-19 ont été reçues au Togo depuis le début de la vaccination. Selon lui, 2.294.000 doses ont été administrées dont 846.385 doses injectées ces 15 derniers jours. « Si nous accélérons cette campagne de vaccination, peut-être que d’ici fin janvier ou mi-février 2022, nous atteindrons une immunité collective », a-t-il ajouté.

ATOP/OAF/AR

A lire aussi