Campagne agricole 2020-2021 : « yolim » un programme de crédit digital,  au profit des agriculteurs togolais  présente a la population de vo

Campagne agricole 2020-2021 : « yolim » un programme de crédit digital, au profit des agriculteurs togolais présente a la population de vo

Lomé, 30 juil. (ATOP) – Le ministre de l’Agriculture de la Production animale et halieutique, Koutéra Bataka, à la tête d’une délégation de la Centrale d’approvisionnement et de gestion des intrants agricoles (CAGIA) a présenté lors une tournée, le mercredi 29 juillet, aux paysans de la préfecture de Vo, le programme de crédit digital, à taux zéro, au profit des agriculteurs togolais, dénommé « Yolim » (saison des pluies et des semences en langue locale) et lancé un jour plus tôt.

La présentation a consisté à expliquer la procédure et les avantages de ce nouveau programme, aux paysans des différentes localités de la préfecture et à faire une démonstration des opérations d’achat d’intrants agricoles par « Yolim ». L’objectif de ce périple est d’amener les paysans à souscrire à ce programme, afin de s’en servir lors de la campagne agricole 2020-2021.

Le ministre a indiqué que « Yolim » est un programme par le biais duquel l’Etat en partenariat avec les banques et les opérateurs de téléphonie mobile Togocom et Moov Togo, octroie un prêt aux exploitants agricoles, pour l’achat d’intrants (semences, engrais, pesticides, inoculum) et la location d’équipements agricoles. Il a expliqué que « Yolim » devra améliorer l’inclusion digitale et financière des agriculteurs, en leur permettant d’accéder instantanément à un crédit bancaire à distance, sur un téléphone basique grâce à la technologie USSD.

Le responsable du ministère en charge de l’Agriculture a précisé que ce crédit se présente sous forme d’un bon d’achat électronique dénommé « Yolim », d’une valeur de 96.000 F CFA versés directement sur le porte-monnaie mobile de l’agriculteur. Ce dernier, via le code USSD *820#, peut acheter dans un magasin partenaire, des engrais, semences et pesticides. Il a également fait comprendre que, grâce à un partenariat entre l’Etat et la société ‘’Vaya Trotro’’, les bénéficiaires du programme « Yolim » peuvent, via le code *824#, louer des tracteurs à la journée ou à l’heure, avec leur crédit « Yolim », sur un modèle de « pay-as-you-go ».

M. Bataka a ajouté que pour participer au programme, l’agriculteur doit être producteur de cultures à haute valeur ajoutée et vivrières, être enregistré par un agrégateur agréé et validé et enfin avoir une carte d’électeur valide, ainsi qu’un numéro de téléphone mobile.

Le ministre a expliqué que l’agrégateur est l’entreprise agricole qui achète habituellement la production de l’agriculteur et  garante du prêt de ce dernier et à ce titre, rembourse le crédit « Yolim » pour le compte de l’agriculteur au moment des récoltes.

Peu avant cette séance d’information, le ministre et sa délégation ont réceptionné officiellement au Port autonome de Lomé, la cargaison d’engrais commandée par le gouvernement togolais et constaté l’opération de déchargement. La délégation a ensuite effectué à Vogan, une visite du site d’installation de l’usine de manioc dans le village de Gnita à Akoumapé ; du site de construction de l’usine de transformation de tomate et de l’unité de provenderie de la société Dynamic Market à Vogan. ATOP/AR/BA

A lire aussi