Anié/ Covid-19 : du matériel de protection aux écoles et au comité local de riposte

Anié/ Covid-19 : du matériel de protection aux écoles et au comité local de riposte

Anié, 13 juil. (ATOP) –  Dix (10)  établissements  scolaires, publics, privés et confessionnels de la commune Anié I et le Comité préfectoral de gestion de la riposte à la pandémie de coronavirus (COVID-19) ont bénéficié respectivement, les 10 et 11 juillet, de matériel de protection contre  la COVID-19.

Ces dons sont à l’actif du Centre de Développement des Enfants (CDE) de l’église Baptiste « La bénédiction » d’Anié avec l’appui financier de l’ONG Compassion internationale Togo, de l’association « Union pour le Développement de la Préfecture de l’Anié » (UDPA) avec l’appui des cadres de la préfecture et du ministère en charge de l’Environnement avec le soutien de l’Organisation du monde Islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO). Ils  sont destinés à renforcer davantage les mesures barrières de prévention et soutenir les efforts du gouvernement dans la lutte contre la pandémie. Les cérémonies de remise ont été l’occasion pour les donateurs de sensibiliser les populations au respect des mesures barrières pour barrer la route au virus.

Le CDE a offert du  matériel de protection à six (06) établissements scolaires publics et privés de la localité à savoir, le CEG Kpassa- Copé, les EPP Camp et Kpassa et les EPL,   Omega, Solidarité et La Lumière. Estimé à plus de 600.000 FCFA, ce don  est composé de six (06) dispositifs de lavage des mains à système pédale, du savon liquide, du gel hydro-alcoolique et des cache-nez.

Le Comité de gestion de la riposte a quant à lui bénéficié  de la part de l’UDPA,  du matériel de protection essentiellement composé de 3100 bavettes, 12 dispositifs de lavage des mains, 20 bouteilles de gel hydro-alcoolique et de 250 litres de savon liquide d’un coût global de 1.000.000 FCFA. Ce matériel est destiné aux populations vulnérables des communautés rurales.

Dans la  même dynamique, le ministère de l’Environnement, du Développement durable et de la Protection de la nature,  a offert du matériel de protection à quatre écoles primaires confessionnelles, à savoir les écoles primaires catholiques  d’Anié et de Kpassa et les écoles Islamiques franco-arabes d’Albandari et d’Islam Ayoul dans la commune Anié I. Ces quatre écoles ont reçu chacune un dispositif de lavage des mains à double pompes, un thermo flash, des bavettes réutilisables et des bouteilles de gel hydro alcoolique. C’est une action du gouvernement pour soutenir et renforcer le système de protection des écoles confessionnelles.

A  l’occasion, le ministre en charge de l’Environnement, Pr. David Oladokoun Wonou a situé l’action de son ministère au profit de ces écoles confessionnelles  dans le cadre de la gestion de la riposte au COVID-19. Il a exposé la vision, la stratégie, les  moyens et les efforts consentis par  le gouvernement  pour contenir cette pandémie. Le ministre a remercié et félicité tous les  acteurs sociaux ainsi que  les  bonnes volontés qui ont d’une manière ou d’une autre apporté leur soutien et appui  au gouvernement dans cette lutte. Pr Oladokoun a rappelé que la situation d’urgence sanitaire interpelle  tout le monde au respect des mesures barrières.

Le coordonnateur du CDE de l’église baptiste « La  bénédiction » d’Anié  et le président du comité spécial anti-pandémie de l’UDPA, respectivement MM. Akobi Kodjo Joël  et Sallah Germain Wissilouwa, ont aussi souligné la nécessité de respecter les gestes barrières. Ils ont invité les uns et les autres à faire preuve de solidarité, de compassion  et d’unité en ce moment de crise sanitaire et surtout à adopter des comportement responsables et citoyens pour véritablement rompre la chaine de contamination pour un retour à la vie normale tant souhaité.

Le préfet de l’Anié Ezoula Agoro Balabawi, président du comité de gestion de la riposte, le député Hodin Oke Kokou et le maire de la commune Anié II, Ogouhounde Kokou ont témoigné leur reconnaissance au gouvernement, en l’occurrence le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé qui ne lésine pas sur les moyens quand il s’agit de la santé et du bien-être de la population.  Ils ont remercié les généreux donateurs pour ces actions  sociales  et humanitaires  au profit des populations surtout vulnérables des hameaux les plus reculés. Ils ont, par ailleurs, convié tout un chacun à veiller au quotidien au respect des mesures barrières et surtout au port obligatoire des masques.

Le comité de riposte a enregistré trois (03) cas positifs dont le premier le 26 mai  qui ont été traités et guéris à Anié. Quinze personnes suspectes ont été enregistrées et testées négatifs. A  l’heure actuelle, le comité gère deux (02) suspects en attendant les résultats  définitifs des tests effectués.

ATOP/ KKT/TGB

A lire aussi