Accès équitable aux ressources naturelles : les acteurs impliqués se sont concertés à Tchamba

Accès équitable aux ressources naturelles : les acteurs impliqués se sont concertés à Tchamba

Tchamba, 20 mai (ATOP) – Un forum sur l’accès équitable aux ressources naturelles a réuni, le jeudi 19 mai à Tchamba, les acteurs du monde agricole, les représentants des organisations de la société civile et les leaders communautaires de la localité.

Initié par l’Institut Africain pour le Développement Economique et Social (INADES-Formation-Togo) en collaboration avec l’ONG Action Solidarité Tiers monde (ASTM), le forum fait suite aux journées portes ouvertes sur l’importance des organisations paysannes tenues la veille dans le cadre du projet « Transition agro écologique et promotion des droits humains ». Il s’est agi d’aborder les questions liées aux problèmes fonciers dans le milieu et de donner les outils juridiques nécessaires aux organisations paysannes pour avoir accès à la terre.

Les travaux ont été marqués par des communications sur le droit foncier au Togo et ses problématiques, le code de la famille et des personnes en lien avec l’héritage du foncier et les dispositions à prendre pour l’immatriculation des terres. Les participants ont planché sur la déclaration des nations unies de 2018 relative aux droits des paysans et paysannes, notamment l’accès au foncier. Ils ont ensuite défini des stratégies pour que l’accès équitable aux ressources naturelles soit effectif dans la localité, notamment des plaidoyers auprès des autorités, l’implication active de la chefferie traditionnelle et la sensibilisation continue de tous les acteurs à la base.

Le préfet de Tchamba, Issaka Laguebande a salué l’initiative d’INADES formation, soulignant que ce forum cadre avec le Plan national de développement qui vise l’épanouissement de toutes les couches sociales. Il a exhorté les participants à s’approprier les informations reçues afin de jouir de leurs droits en termes de foncier.

La directrice d’INADES Formation, Mme Adoussi Houetognon Selom a indiqué que ce projet ambitionne de faciliter l’accès aux ressources naturelles aux acteurs agricoles et de promouvoir les pratiques agroécologiques afin de développer une résilience face aux changements climatiques. Elle a invité les acteurs impliqués à accorder une place importante aux femmes en matière d’accès à la terre, pour qu’elles soient autonomes et contribuent au développement socioéconomique de la localité.

ATOP/JK/BA

Digiqole Ad

Article similaire