Yoto :  Togbui Miwonovi Ayena Amouzou 1er reconnu chef du village de Wogblavi- Kondji

Yoto : Togbui Miwonovi Ayena Amouzou 1er reconnu chef du village de Wogblavi- Kondji

Tabligbo, 8 oct. (ATOP) – M. Miwonovi Ayéna Amouzou sous le nom de trône de Togbui Miwonovi Ayéna Amouzou 1er désigné par voie coutumière chef du village de Wogblavi-kondji dans la commune Yoto1 a reçu, le jeudi 7 octobre à Tabligbo, l’arrêté ministériel le confirmant dans ses fonctions.

Le document lui a été remis par le préfet de Yoto, Lt.Col Sodokpo-Afan Kodjo. C’était en présence du député Djissénou Kodjo, du maire de Yoto 1, Amégnonan Kossi, des chefs traditionnels, des cadres du milieu, des membres de sa famille. Cette remise a été précédée de la cérémonie traditionnelle d’intronisation marquée par le port de la couronne au nouveau chef.

Le préfet a, à l’occasion, rappelé au nouveau chef sa mission, notamment celle d’assurer l’ordre, la discipline et de promouvoir le développement. « En votre qualité de chef, vous êtes le premier responsable et leader de votre communauté », a-t-il précisé. Il a rappelé qu’un chef traditionnel dans l’exercice de ses fonctions doit bannir la discrimination de sexe, de religion, d’appartenance politique ou éthique. Il doit être juste et intègre dans la prise de décisions et dévoué à la cause de sa population.

Le préfet a demandé au nouveau chef d’éviter tout comportement pouvant compromettre son statut de garant des us et coutumes avant d’exhorter les filles et fils de Wogblavi-kondji à respecter leur nouveau chef. Il a invité Togbui Amouzou 1er  et le conseil coutumier à veiller à ce que ce règne se fasse dans l’union, la paix et la réconciliation.

Le président de l’Union des chefs traditionnels de Yoto, Togbui Akpodo Toklokpa III a, au nom de ses paires et de la population, exprimé sa reconnaissance au chef de l’Etat et au gouvernement pour l’importance accordée à la chefferie traditionnelle et demandé à toute la population de cultiver l’esprit d’union, d’entente et de compréhension pour le développement de leur milieu.

Le nouveau chef a, quant à lui, promis d’œuvrer pour mériter la confiance placée en sa personne.

Togbui Miwonovi Ayéna Amouzou 1er, âgé de 61 ans est conducteur d’engin lourd, à la retraite. Il devient ainsi le premier dans sa lignée à accéder au trône depuis la création de ce village il y a 220 ans. Il est marié et père de 9 enfants. Son père, décédé en 1998, était notable.

ATOP/SAK/AR

A lire aussi