Validation du projet de création de forets communautaires  dans l’Akébou et l’Avé

Validation du projet de création de forets communautaires dans l’Akébou et l’Avé

Lomé, 30 juil.  (ATOP) – Une réunion  de concertation pour la validation de  projet de création  de Forêts  communautaires est tenue, les 28 et 29 juillet à Kougnohou et à Kévé respectivement préfectures d’Akébou et d’Avé.

Les rencontres sont initiées par l’Organisation pour le développement et l’incitation à l’auto-emploi (ODIAE) en collaboration avec l’ONG les Frères agriculteurs et artisans pour le développement (FAGAD) et financées par l’Union Européenne à travers l’Alliance Mondiale de lutte Contre le Changement Climatique (AMCC). Elles rentrent dans le cadre du Programme d’Appui à la Lutte contre le Changement Climatique (PALCC) du ministère de l’Environnement, du Développement et de la Protection de la nature. L’objectif est de responsabiliser pleinement les communautés dans la gestion  des ressources forestières de leurs territoires respectifs ; de mettre en place un dispositif efficace de gestion des feux  de végétation  et de lutte contre le braconnage, le pâturage et l’exploitation illicite. Il est également question de conserver les ressources biologiques de la forêt communautaire ; de valoriser les produits forestiers et d’assurer l’exploitation durable de la forêt.

Au cours des travaux, les leaders communautaires, les cadres et les autorités communales ainsi que les comités de gestion des forêts, ont suivi la présentation du projet de création et de gestion des forêts communautaires avant sa validation. Ils ont également reçu la carte du domaine et signé les procès-verbaux.

*Dans l’Akébou, la rencontre a été présidée par le maire de la commune Akébou 1, Sodagni Yawo. La forêt communautaire de cette localité a pour  nom Tsafè. Le président du conseil d’administration de l’ONG ODIAE, Gbévé Komla a convié la population à une gestion efficiente et responsable de cette forêt.

* la forêt communautaire de l’Avé a pour nom  Edzi-Hado.

Le représentant du maire de la commune Avé I, M.  Botsoe Koffi a remercié la population d’avoir accepté de mettre une partie  de son patrimoine au service de l’humanité.

ATOP/TJ

A lire aussi