Un point d’eau et des sanitaires réalisés au marché de Bassar

Bassar, 1er avr. (ATOP) –  Un forage moderne équipé d’un château d’eau,  (point d’eau autonome) et des sanitaires réalisés au marché de la ville de Bassar, ont été réceptionnés, le samedi 27 mars.

  Le forage,  d’une profondeur de 80 m et d’un débit  d’eau de 18m3 /h   est équipé d’une pompe électrique immergée et d’un château d’eau  à double polytank d’une capacité de 10 m3. Il a un dispositif solaire qui assure le fonctionnement de tout le système de distribution d’eau dans le marché avec 5 robinets, et huit postes de lavage de mains répartis dans les points clés du marché.

Les sanitaires sont composés de latrines  de cinq cabines et des douches.

D’un cout total de vingt et un millions (21. 000.000) de francs CFA, ces ouvrages sont à l’actif de l’ONG  Projet Allemand pour la Solidarité et le Développement au Togo (PASDET)  basée à Hambourg dans l’Etat de Bavière en Allemagne.

Les travaux de construction ont été assurés par l’Entreprise des Travaux de Génie Civile et Hydraulique (ETGCH) basée à Bassar.

En remettant les ouvrages aux bénéficiaires, le représentant de PASDET, M. Nakpan Wakissi a salué le climat de paix qui règne au Togo et qui permet aux partenaires en développement d’investir dans le pays. Il a souligné que cette réalisation s’inscrit dans le volet social de leur structure et vise à apporter son appui  à la commune Bassar 1  pour améliorer les conditions  de vie dans le marché de référence de la préfecture et ainsi contribuer au respect des mesures barrières contre le coronavirus. Il a insisté sur le bon entretien des ouvrages pour leur durabilité.

En réceptionnant  ces infrastructures, le préfet de Bassar, Col. Bonfo Faré Jean, et le  maire de la commune Bassar I, Djani Gbati Lantame Kokou  se sont réjouis de cette réalisation, qui répond à la politique du chef de l’Etat en matière de santé et du mieux-être de la population. Ils ont témoigné leur reconnaissance à l’ONG  PASDET et à ses partenaires allemands pour toutes les actions de développement entreprises dans Bassar I. Ils ont promis d’œuvrer pour le bon entretien de ces installations.

Créé en 2014 en Allemagne, PASDET a pour objectif de contribuer au développement des communautés à la base dans les pays du monde entier. Il  a récemment  doté le CEG de Bikotiba  d’un bâtiment scolaire de quatre  salles de classes équipées de table-bancs, d’une direction et d’un forage des sanitaires et de matériel didactique.  Cette ONG a aussi construit et équipé un jardin d’enfants dans cette banlieue de la commune Bassar I. ATOP/ SKP/TD

A lire aussi