Tône : une rencontre de sensibilisation sur l’importance  de consommer local tenue à Dapaong

Tône : une rencontre de sensibilisation sur l’importance de consommer local tenue à Dapaong

Dapaong, 19 oct. (ATOP) – Une rencontre de sensibilisation des acteurs sur l’importance de consommer local s’est tenue le vendredi 16 octobre à Dapaong.

Cette rencontre a été organisée par le comité régional des Savanes. Elle se situe dans le cadre des activités de  la première édition du « Mois du consommer local » lancé par le gouvernement. L’objectif est d’encourager et d’intensifier la consommation des produits locaux, de valoriser la promotion des biens et services locaux puis améliorer les revenus des producteurs et transformateurs. Il s’agit d’amener les populations à l’utilisation des produits locaux et d’exhorter les responsables des services à prioriser ces produits lors des différentes rencontres ou manifestations.

La sensibilisation a été menée par le  directeur régional du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation locale des Savanes, Makiliwè Atekpé. Celui-ci était assisté de l’expert en appui au ministère du Commerce pour l’élaboration de la stratégie nationale de promotion de la consommation locale, Abdou Moumouni Ouro-Salim.

Dans leurs interventions, ils ont indiqué que consommer local permet à l’Homme de s’affirmer, de valoriser son identité, d’encourager les producteurs et transformateurs à continuer dans cette lancée. Selon les orateurs, consommer local assure une meilleure santé, car ces aliments sont issus des matières premières locales qui ont été muris dans des conditions adaptées, frais et avec une bonne saveur sans additifs chimiques et colorants.

M.Atekpé et Ouro-Salim ont relevé quelques difficultés liées à la consommation locale. Ils ont cité, entre autres, le coût de production souvent élevé, l’insuffisance de subventions, la cherté de ces produits, la réticence des banques à accorder des prêts aux entrepreneurs et le manque de volonté des responsables hôteliers et restaurateurs à proposer l’art culinaire du terroir.

Les deux animateurs ont égalent entretenu l’auditoire sur quelques actions déjà menées par le gouvernement dans la promotion de  consommer local. Au nombre de ces actions, ils ont mentionné, entre autres, le Plan National de Développement (PND) qui prend en compte ce volet, la création d’un département de la consommation locale, la célébration d’octobre comme « Mois du consommer local » et la signature de la lettre circulaire du 07 octobre 2020 en faveur de la promotion de la consommation locale.  Au niveau du ministère du Commerce et de la préfecture de Tône, les deux personnalités ont fait mention des  dispositions prises pour encourager le port des tenues traditionnelles et l’aménagement d’une vitrine destinée aux produits locaux. A l’issue de la sensibilisation, une dégustation des mets « made in Togo » a été offerte.

Le préfet de Tône, Tchimbiadja Yendoukoa Douti, a  exprimé sa gratitude aux participants pour avoir répondu à l’invitation en vue  d’une réflexion sur le « Mois du consommer local ». « Si nous consommons local, c’est que nous nous sommes engagés à transformer notre milieu, car consommer ces produits, c’est permettre à ceux-là qui exercent le métier de trouver aussi de quoi manger », a-t-il poursuivi.  ATOP/BBG/FD

A lire aussi