Tone/ Projet d’appui a l’accompagnement du conseil consultatif des enfants :  le plan d’action régional  validé à Dapaong

Tone/ Projet d’appui a l’accompagnement du conseil consultatif des enfants : le plan d’action régional validé à Dapaong

Dapaong, 8 juin (ATOP) – Le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) en collaboration avec le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) a organisé, le samedi 6 juin à Dapaong, un atelier de validation du plan régional pour la consolidation de la paix et la gestion pacifique des conflits et d’élection d’un membre devant siéger au bureau national du conseil consultatif des enfants (CCNE).

L’atelier a réuni des délégués issus du conseil consultatif  des préfectures de la région des Savanes. Il a pour but de dégager un plan régional pour être intégré au plan national.

Au cours de la rencontre, le plan d’action retenu au niveau régional fait cas notamment de la « rencontre avec les élus locaux dans le but de les amener à s’imprégner des notions de  paix, de  non-violence et de faire le plaidoyer auprès de ces derniers sur la budgétisation sensible sur les droits des enfants » puis la « rencontre avec les directeurs d’écoles pour la mise en place des clubs de paix dans les écoles qui seront l’occasion de développer des talents en art oratoire, de poème, dessin et autres parmi les élèves ». En plus de  l’adoption de ce plan d’action régional, l’élève Laré Yendouban de Cinkassé a été élu par ses pairs pour représenter la région des Savanes au Conseil consultatif national des enfants (CCNE). Il aura pour mission principale de défendre les droits de tous les enfants  au niveau national. Celui-ci a promis d’œuvrer dans l’intérêt supérieur de ses camarades.

Le directeur exécutif de l’ONG Agence régionale pour l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des enfants (AREDEE/RS), région des Savanes, Lamboni Tibé, agissant pour le compte du CACI, a confié que cet atelier est une nécessité et une obligation vu l’ampleur et les conséquences néfastes que l’on continue  d’observer dans la vie en lien avec les droits des enfants en dépit des sensibilisations  menées ici et là. M. Lamboni a émis le vœu que les enfants au plan national puissent défendre leurs droits en vue de leur réussite dans la vie.

Le directeur préfectoral de l’Action sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, Tantonli Bonli a félicité les initiateurs de la rencontre  avec les apprenants qui permettra de restaurer  les valeurs de paix, de tolérance et de fraternité  pour une socialisation de tous les adolescents.

Le conseil consultatif des enfants est créé en 2011 sur l’initiative du gouvernement Togolais en réponse aux recommandations de l’étude réalisée par Paulo Pinheiro qui  été présentée à la 61e session de l’Assemblée générale des Nations Unies. ATOP/BBG/ GS

A lire aussi