Tône/ Participation des jeunes à la prévention des conflits : un dialogue intergénérationnel organise à Dapaong

Tône/ Participation des jeunes à la prévention des conflits : un dialogue intergénérationnel organise à Dapaong

Dapaong, 6 juil. (ATOP) – Un dialogue intra et intergénérationnel entre les autorités locales, les leaders communautaires et les jeunes leaders de la préfecture de Tône s’est tenu, les 5 et 6 juillet à Dapaong.

Cette rencontre d’échanges est à l’actif du Conseil National de la Jeunesse (CNJ) du Togo. Il intervient dans le cadre du projet « Promotion de la participation des jeunes dans la prévention des conflits et le renforcement de la cohésion sociale pour une paix durable au Togo ».

L’objectif de la session est de renforcer le partenariat entre les jeunes et les décideurs au niveau local en faveur d’une meilleure prise en compte de leurs préoccupations, de leur participation à la prise de décision et à la promotion de la cohésion sociale et la paix. Il a été question aussi d’amener les jeunes à poser le diagnostic sur le renforcement du partenariat générationnel autour des principaux défis de la jeunesse.

Les parties prenantes ont identifié les préoccupations de la jeunesse d’un point de vue générationnel et les défis à relever pour une cohésion sociale entre les jeunes et les personnes âgées. Elles ont aussi planché sur les mesures de prévention des conflits et la participation des jeunes aux prises de décision.

Les travaux ont été sanctionnés par l’adoption d’une charte de confiance intergénérationnelle entre les leaders communautaires, les autorités locales et les jeunes fondés sur les réalités locales et l’installation des comités communaux dans la préfecture.

A l’ouverture des travaux, le préfet de Tône, Tchimbiandja Yendoukoa Douti a souligné la nécessité pour chaque communauté de mettre ensemble les capacités des jeunes et les personnes âgées pour des actions communes. Tout en exhortant l’assistance  à des échanges fructueux, le préfet a demandé aux jeunes de se montrer dignes de la confiance que le chef de l’Etat leur accorde  à travers divers programmes et projets de développement.

Le président du CNJ-Togo, Régis Batchassi a salué les efforts du gouvernement en faveur de la mise en place des politiques, des cadres d’éducation, d’insertion socioprofessionnelle et de promotion de la jeunesse. Pour lui, cette session constitue une autre voie vers l’éclosion des initiatives et mécanismes inclusifs. Il a exprimé sa gratitude au système des Nations Unies pour la  mise en œuvre de ce projet dont  le but est d’accroître l’implication de la jeunesse au mécanisme de prévention des conflits et de prise de décision.

Le représentant du ministère en charge de la Jeunesse, celui du Fonds des nations unies pour la population (UNFPA) et le représentant du maire de la commune Tône 1 ont assisté à la session. ATOP/GS/BV

A lire aussi