Tône /  L’agriculture biologique : des responsables des organisations paysannes et  des techniciens agricoles en formation  à dapaong

Tône / L’agriculture biologique : des responsables des organisations paysannes et des techniciens agricoles en formation à dapaong

Dapaong, 30 juin (ATOP)-Une trentaine de responsables des organisations paysannes et de techniciens agricoles  de la région des Savanes ont pris part, les 29 et 30 juin à Dapaong, à un atelier de  formation en agriculture biologique.

L’atelier est à l’actif de l’ONG Recherche Appui et Formation aux initiatives d’auto développement (RAFIA) en collaboration avec l’Union Régionale des Organisations de Producteurs de Céréales dans les Savanes (UROPC-S) et la Société commerciale Synergie d’Action du Millénaire (SAM). Il s’inscrit dans  le cadre du projet intitulé « intensification durable des pratiques agro écologiques dans la région des Savanes ».  L’objectif  est de permettre aux membres de l’équipe du projet de prendre connaissance des opportunités qu’offrent les filières biologiques, de connaître les techniques de certification biologique afin d’en faire une meilleure application. De façon spécifique, il s’agit de renforcer les connaissances et la perception des participants en matière du système de production biologique en leur apportant des éléments de réponse sur les thèmes y afférents.

La formation a été assurée par une équipe de  Synergie d’Action du Millénaire (SAM-Togo), présidée par son directeur général, Jean Paul Kofitsè   Kpogli. Les orateurs  ont entretenu  les participants   sur diverses  thématiques,   notamment l’agriculture biologique et ses exigences, la différence entre agriculture biologique/ durable/ agro écologie, agriculture biodynamique et la production intégrée. Ils les ont également outillés sur les objectifs et les limites de l’agriculture biologique.

Pour le chef département Environnement et Développement local à RAFIA, Makénou Tchoekewo,  « Il faut accompagner les agriculteurs, transformer leur agriculture pour qu’elle évolue vers une agriculture respectueuse de l’environnement et aussi réponde à un marché qui est de plus en plus grandissant». Il a convié les participants à mettre en application et à vulgariser les enseignements reçus afin de transformer la production agricole au Togo.

Le projet intensification durable des pratiques agro écologiques dans la région des Savanes porte sur  la contribution  à l’amélioration de la productivité et la rentabilité des exploitations familiales et des ressources naturelles grâce à l’intensification des pratiques agro écologiques. Il prévoit également  une meilleure gestion des espaces et  la modélisation des filières agro écologiques afin de les rendre  plus justes et plus équitables. La mise en œuvre dudit projet s’articule autour de deux principales innovations à savoir: l’implication dès la conception d’une société commerciale pour servir d’agrégateur (entreprises chargées de la collecte, de la transformation et de la commercialisation des produits agricoles) et la collecte de produits des bénéficiaires directs du projet, puis la collaboration avec la mairie de Dapaong pour mettre en place et animer un point de vente des produits agro écologiques dans la commune. ATOP/BBG/SAS

A lire aussi