Tône :   feu ministre Kpabre-Sylli Batienne  Arouna conduit à sa dernière demeure

Tône : feu ministre Kpabre-Sylli Batienne Arouna conduit à sa dernière demeure

Dapaong, 14 Sept. (ATOP) – Le ministre auprès  du président de la République, feu Kpabré Sylli Batienne  Arouna, décédé le 19 août dernier en France à l’âge de 66 ans, a été inhumé à Nadoungou, son village natal dans la stricte intimité familiale le samedi 12 septembre après un hommage funèbre qui lui a été rendue à Dapaong.

L’hommage s’est déroulé en présence du premier ministre, Komi Selom Klassou, représentant le chef de l’Etat et du Grand Chancelier des Ordres Nationaux,  Barry Moussa Barqué. Il y avait aussi des membres du gouvernement ainsi que d’autres autorités administratives, politiques, religieuses, traditionnelles, des cadres du milieu ainsi que des membres de la famille endeuillée.

La cérémonie a été marquée le dépôt de gerbes notamment par le premier ministre,  la sonnerie aux morts et l’exécution de l’hymne nationale, le tout, dans le recueillement pour honorer la mémoire de l’illustre disparu. Déjà, le vendredi 11 septembre, une prière musulmane a été dite à la grande mosquée de Dapaong, à Korbongou et à Nadoungou pour le repos de l’âme de l’illustre disparu.

Le ministre de la Communication, des Sports et de l’Education à la Citoyenneté et au Civisme, Katari Foli Bazi a, au nom du gouvernement  rendu un hommage de la nation togolaise au défunt puis présenté les condoléances les plus attristées à la famille éplorée. Il a demandé au Tout-puissant de consoler tout un chacun et d’accueillir feu Sylli-Kpabré  dans son royaume céleste. « Au nom du président de la République, S.E.M Faure Essozimna Gnassingbé et du gouvernement, au nom des autres institutions de la République, à qui celui que nous accompagnons ici vers la grande paix du dernier sommeil a donné toute une existence de fidèles et loyaux serviteurs, le Peuple togolais apporte, par ma voix, à la dépouille mortelle de Arouna Batienne Kpabré-Sylli, avec la tristesse émue du suprême adieu, l’hommage d’un regret douloureux et d’une juste reconnaissance », a déclaré le ministre Foli Bazi.  Pour lui, le ministre Kpabré-Sylli Batienne Arouna était un homme aux qualités exceptionnelles, un homme de devoir, un témoin singulier de l’histoire institutionnelle du Togo et un haut fonctionnaire d’Etat infatigable, fidèle et loyal.

Le vice-président de l’Union pour la République (UNIR)  de la région des Savanes, Taïrou Bagbiègue a, au nom du parti, affirmé qu’au sein du parti, Kpabré-Sylli a toujours servi avec foi et abnégation, humble et souriant. Il savait, a-t-il dit, se faire écouter par les militants, était un infatigable, travailleur et toujours disponible. Selon l’orateur, le parti a toujours fait confiance au militant Kpabré-Sylli à qui il n’a pas hésité à confier de  grandes responsabilités à des moments importants de la vie politique du pays, notamment lors des élections présidentielles de 2015 et 2020 où il a été président du comité de coordination de la campagne dans la préfecture de Tône. « Il a toujours œuvré pour le rayonnement de sa famille politique et ses œuvres resteront à jamais gravées en lettre d’or dans nos mémoires », a-t-il confié.

Le porte-parole de la famille du regretté,  Mikalia Kpabré-Sylli a, dans une émotion, fait savoir que l’éploré laisse pour la famille le message du caractère sacré de la fraternité et de l’amitié. Il était un ami fidèle, un conseiller, un bouclier, un diplomate, une oreille attentive. « Nous comprenons pourquoi tu te dévouais tant pour les autres, en famille au village, à Dapaong et à Lomé. Aujourd’hui, tes amis nous entourent et témoignent que tu étais bien plus que nous le savions. C’est tout ce monde qui mesure le vide que tu as laissé », a-t-il ajouté.

Né le 9 novembre 1954 à Dapaong (préfecture de Tône) Batienne Kpabré-Sylli a été recruté en 1990, au ministère des Affaires Etrangères et de la coopération comme fonctionnaire stagiaire, après l’obtention de sa maîtrise en sciences juridique à l’Ecole Supérieure d’Administration et des Carrières juridiques de l’Université du Bénin, actuelle faculté de droit de l’Université de Lomé.  Il est ensuite affecté, après son tour de stage dans toutes les directions du ministère, à la direction du Protocole d’Etat en qualité de chargé des études. Il fut directeur du Protocole d’Etat, ministre du Tourisme, Officier de l’Ordre du Mono. Avant son décès le mercredi 19 août 2020,  Kpabré-Sylli Batienne Arouna était ministre auprès du président de la République.   ATOP/BBG/AAA

A lire aussi