Tchaoudjo :  un vieil homme s’est donné la mort à l’aide d’un pistolet artisanal

Tchaoudjo : un vieil homme s’est donné la mort à l’aide d’un pistolet artisanal

Sokodé, 13 sept (ATOP) – Le sieur Morou  Adam  Salifou, âgé de 70 ans, propriétaire de maison au quartier Komah, célibataire sans enfant et veilleur de nuit dans une menuiserie à Sokodé, s’est donné la mort ce dimanche 12 septembre 2021 à 10h 30mn.

Il s’est servi d’un pistolet de fabrication artisanale pour mettre fin à ses jours. Pour l’instant l’on ignore encore les raisons qui ont poussé M. Morou à se succider.

Une locataire de la victime, raconte les faits, que c’est après avoir entendu un bruit qu’elle est sortie de sa chambre, croyant que c’est un caillou qu’on a lancé sur le toit de M. Morou. N’ayant rien  constaté d’anormale au dehors, elle retourna à la maison et ouvrit la porte de M. Morou. C’est là qu’elle découvre la victime couchée sur le flanc droit, dos faisant face à la porte et baignant dans une mare  de sang.

Informés, le commandant de brigade de recherches de Sokodé, Tossim Komi, accompagné de ses éléments et le juge  Amados-Djoko Dodji, se sont rendus au domicile de la victime pour un constat d’usage. Les deux autorités ont eu des discussions avec la famille du défunt, qui a été enterré en fin d’après-midi de la même journée.

ATOP/FA/KYA

A lire aussi