Tchaoudjo/Développement d’entreprise de biodiversité :  les études socioéconomiques et de consultations  des populations validées à sokodé

Tchaoudjo/Développement d’entreprise de biodiversité : les études socioéconomiques et de consultations des populations validées à sokodé

Sokodé, 13 nov. (ATOP) – Les études socioéconomiques et de consultations des populations sur leur préférence en matière de développement d’entreprise de biodiversité ont été validées le jeudi 12 novembre à Sokodé lors d’un atelier.

Cette démarche se situe dans le cadre du projet : « Développement durable basé sur la promotion des moyens de substance respectueux de la biodiversité autour du parc national de Fazao-Malfakassa », financé par le fonds Inde-ONU. Ce projet est mis en œuvre par l’UNESCO en collaboration avec le ministère de l’Environnement, du Développement et de la Protection de la Nature et l’ONG Action pour la Jeunesse d’Afrique (AJA) pour réduire la pauvreté à travers le développement durable des communautés locales autour du parc national Fazao-Malfakassa.

Les études réalisées ont porté sur l’identification  des activités d’économie verte en lien avec le potentiel de valorisation  de la biodiversité. Les travaux de validation ont été marqués par la présentation des études socio-économiques, le marché des produits et l’évaluation du potentiel des espèces fruitières spontanées de valeur socio-économique dans le parc. Les échanges ont porté sur les opportunités, les avantages et les inconvénients des choix sur les moyens de substance respectueux de la biodiversité à promouvoir et la validation des préférences des activités d’économie verte à développer avec les populations sur la base des discussions et des résultats des études.

Le secrétaire général de la préfecture de Tchaoudjo, Daro Ouro-Akondo Tchagao et le représentant du directeur régional de l’Environnement, Tchadjobo Amissou, se sont félicités de l’initiative dudit  projet destiné à réduire la pauvreté à travers la création d’entreprises de biodiversité à l’intention  des jeunes et des femmes. Ils ont remercié le fonds Inde-ONU pour le partenariat au développement à travers l’UNESCO pour l’appui à la conservation de la biodiversité et à la promotion du développement durable autour du parc national Fazao-Malfakassa. ATOP/KD/SAS

A lire aussi