Tchaoudjo/ Covid-19 : formation et remise de kits de protection  aux filles leaders de lama-tessi

Tchaoudjo/ Covid-19 : formation et remise de kits de protection aux filles leaders de lama-tessi

Sokodé, 1er juil. (ATOP) – Un atelier de renforcement de capacité des jeunes filles leaders de Lama-Tessi pour la reprise du travail en période de pandémie de coronavirus (COVID-19) couplé de remise de matériel de protection s’est tenu, le mardi 30 juin à Lama-Tessi, environ 20 km de Sokodé.

Cette activité a été organisée par les ONG Women in Law and Developement in Africa (WILDAF)-Togo et Force en Action pour le Mieux-être de la Mère et de l’Enfant  (FAMME) avec le financement de l’ONG African Women’s Fund (AWDF) dans le cadre de l’initiative « Le sud aux Rênes du Leadership ». Elle se situe dans le cadre du projet : « Améliorer la capacité des jeunes actrices engagées pour l’éradication des mariages d’enfants en Afrique de l’Ouest ».

Cet atelier a permis de  renforcer et d’organiser les jeunes filles activistes et de mobiliser d’autres acteurs stratégiques en vue de leur contribution à l’éradication du mariage d’enfants dans deux pays en Afrique de l’Ouest.  Il s’est agi également de renforcer les capacités des jeunes filles actrices de changements sur les problématiques de la lutte contre le mariage d’enfants et la santé de reproduction des jeunes filles et d’amener les acteurs communautaires à identifier et à  mettre en œuvre  des approches endogènes susceptibles de faire évoluer des traditions qui contribuent à perpétuer la pratique du mariage d’enfants vers les normes conformes aux droits des filles et des femmes. Les participants ont été également renforcés sur l’engagement politique et la contribution des autorités publiques locales nationales et de la CEDEAO pour l’amélioration et la mise en œuvre  des cadres politiques et législatives, plans et programmes en faveur de l’éradication du mariage d’enfants.

Le maire de la commune Tchaoudjo 2, Kiliou Kokolou et le régent du canton de Lama-Tessi, Abaladema Katikakom ont remercié WILDAF-Togo et FAMME pour leurs actions en faveur de la jeune fille et de la femme et pour le don de  matériel de protection contre la COVID-19. Ils ont indiqué que grâce aux efforts des sensibilisations, les aventures et les grossesses indésirées ont été réduites à la baisse. Ils ont promis de veiller à l’utilisation à bon escient  du  matériel.

La trésorière général de WILDAF-Togo, Mme Kpédji Anne a indiqué que avec l’avènement de la pandémie de coronavirus, les activités ont été suspendues pendant environ trois mois et pour permettre aux jeunes filles de reprendre  les activités, il a été décidé de les équiper en matériel de protection comprenant des dispositifs de lavage des mains, des bavettes, des gel hydro-alcooliques et des savon et de les sensibiliser sur les mesures barrières. Elle a remercié AWDF pour son appui financier pour la réussite de leur mission.

La rencontre a pris fin par la remise des bavettes et de gel hydro-alcoolique aux filles leaders, un dispositif de lavage des mains au maire de la pour le marché de Lama-Tessi et un autre au régent du canton de Lama-Tessi pour les visiteurs de son domicile.

ATOP/SA/FD

A lire aussi