Tchaoudjo/ Covid-19:  des kits alimentaires  et des serviettes hygiéniques   à des femmes et filles vulnérables

Tchaoudjo/ Covid-19: des kits alimentaires et des serviettes hygiéniques à des femmes et filles vulnérables

Sokodé, 14 août (ATOP) – L’ONG Programme d’Appui à la Femme et l’Enfance Déshéritée (PAFED) a sensibilisé, le jeudi 13 août à Sokodé, la population sur la pandémie liée au coronavirus (COVID-19) et  distribué des kits alimentaires et des serviettes hygiéniques à des femmes et filles vulnérables.

Cette opération se situe dans la mise en œuvre du projet : « Renforcement de la résilience des femmes de la région centrale face à la pandémie de COVID-19 », initié par le PAFED avec l’appui financier du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) à hauteur de 10 957 500 FCFA.

Le projet vise à contribuer au développement du leadership féminin dans la riposte contre le COVID-19 et à la protection des femmes et des filles en cette période de  crise sanitaire.   Il s’agit également de réduire la vulnérabilité des femmes et des filles pour accroitre l’implication du leadership féminin dans la riposte contre le coronavirus.

Les kits alimentaires  composés du riz, d’huile, de boites de tomate, des pâtes alimentaires et du maïs et des serviettes ont été distribué à 200 femmes et jeunes filles vulnérables.

La directrice de l’Ecole Nationale des Aides Sanitaires (ENAS) de Sokodé, Mme Ayindo Aimée a sensibilisé la population  sur le coronavirus, sa propagation, les symptômes et  comment l’éviter. Elle a exhorté la population au respect des mesures barrières notamment, le lavage des mains au savon, le port  obligatoire du masque, le respect de la distanciation sociale et autres.

Le maire de la commune  Tchaoudjo 1, Korodowou Ahini Mankana, a remercié l’ONG PAFED et le PNUD qui œuvrent aux côtés du gouvernement dans la riposte contre le coronavirus. Il a exhorté la population au respect des mesures barrières, seul moyen de lutte contre la propagation de la pandémie.

Cette opération s’est également déroulée dans les autres préfectures de la région Centrale à savoir Tchamba, Sotouboua, Mô et Blitta où 300 kits alimentaires et 200 serviettes ont été distribués à 600 femmes et filles vulnérables.

25 dispositifs de lavage de main et des bavettes ont été également remis aux populations. ATOP/KD/MG

A lire aussi