Suivi a mi-parcours de la campagne agricole 2020-2021 :  le ministre Bataka satisfait des exploits de Batcha koffi  dans la Kéran

Suivi a mi-parcours de la campagne agricole 2020-2021 : le ministre Bataka satisfait des exploits de Batcha koffi dans la Kéran

Kantè, 12 août (ATOP) – Le ministre de l’Agriculture, de la Production animale et halieutique, Koutéra Bataka a effectué, le mardi 11 août, une visite de terrain à Morachika à 50 km à l’ouest de Kantè (préfecture de la Kéran) où Batcha Koffi exerce ses activités agricoles.

Cette visite du ministre qui s’inscrit dans le cadre du suivi à mi-parcours de la campagne agricole 2020-2021, lui a permis de découvrir les exploits de ce producteur agricole. « J’ai été émerveillé par les exploits de  M. Batcha Koffi, qui a pu emblaver 22 ha de coton ; 10 ha de maïs et 9 ha de soja et emploie 50 ouvriers agricoles », a-t-il confié. Le ministre a indiqué que lors de la préparation de la campagne, M. Batcha s’était  engagé à faire 20 ha de coton et il est heureux de voir qu’il a dépassé son objectif. « Content et satisfait, nous invitons les autres jeunes à suivre son exemple », a poursuivi le ministre Bataka. « Le gouvernement avec le leadership du chef de l’Etat, s’est engagé à aider les producteurs pour qu’ils ne rebasculent  pas dans  l’extrême pauvreté en leur donnant l’accompagnement et le soutien pour qu’ils puissent produire en quantité et en qualité pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle surtout avec cette pandémie de COVID 19 », a rappelé  le ministre.

M. Bataka a saisi cette occasion pour sensibiliser les acteurs du secteur agricole sur le programme de soutien aux producteurs pour l’accès aux intrants (les semences, fertilisants, engrais) et services agricoles tels que la location des tracteurs, appelé « Yolim », lancé par le gouvernement le 28 juillet dernier. Le ministre a expliqué que « Yolim » a été mis en place en collaboration avec le ministère en charge de l’Economie numérique pour soutenir la population agricole afin de leur permettre d’améliorer leurs productions et par ricochet leurs revenus à travers un système agricole performant en ces temps difficiles de la Covid-19. Depuis son lancement, 94 agrégateurs ont été enregistrés pour appuyer 280. 500 agriculteurs agrégés. « Des 94 agrégateurs, 17 ont pu obtenir à ce jour une attestation de capacité financière », a-t-il souligné.

M. Batcha Koffi a indiqué que son exploit a été possible grâce au Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage des risques (MIFA) et à la Fédération nationale des groupements de producteurs du coton (FNGPC) qui ont mis à sa disposition deux tracteurs. « C’est aussi grâce à la disponibilité des intrants et à l’accompagnement des services de l’Institut de conseil et d’appui technique (ICAT) pour le respect des techniques agricoles, auxquels se sont ajoutés mon amour pour le secteur et ma détermination », a-t-il affirmé.

ATOP/AR (Cell com. MAPAH)

A lire aussi