Sotouboua : des attestations aux jeunes agriculteurs formés  sur l’agro-écologie

Sotouboua : des attestations aux jeunes agriculteurs formés sur l’agro-écologie

Sotouboua, 18 sept. (ATOP) – Dix jeunes agriculteurs dont deux filles,  en fin de formation sur les pratiques agro-écologiques, ont reçu leurs attestations, le mercredi 17 septembre à Kpètè-Kpètè, à 5 km au sud de Sotouboua.

Ces jeunes, venus des fermes de Titigbé, Kazaboua, Kanimaboua, Sotouboua et de Sokodé, ont été formés, du 1er au 15 septembre, au centre agropastoral « Ma Joie ». Cette formation a été initiée par le Réseau des Jeunes Producteurs et Professionnels du Togo REJEPPAT Région Centrale  avec l’appui de la FAO, de la GIZ et de la Coordination Togolaise des Organisations Paysannes (CTOP).

Durant les deux semaines, ces jeunes ont approfondi leurs connaissances sur les nouvelles techniques agricoles respectant l’environnement, la fabrication et l’usage des engrais naturels. Ils ont également été instuits sur l’agriculture écologique, l’élevage des petits ruminants, leur alimentation et leur traitement. Les bénéficiaires ont, aussi, été outillés sur la fabrication des engrais organiques, du compost et du Bokashi (un engrais organique à base de déchets de canne à sucre). Ils ont, en outre, appris à réaliser des pépinières, à préparer des insectifuges, la mélasse et l’éthanol à 95°. Ces jeunes agriculteurs ont, enfin, renforcé leurs savoirs sur l’agroforesterie, le greffage et le sur-greffage.

Le directeur préfectoral de l’Agriculture, Kamassa Yao a défini l’agro-écologie comme l’ensemble des techniques visant à pratiquer une agriculture plus respectueuse de l’environnement et des spécificités  écologiques. L’agro-écologie intègre, a-t-il précisé, des pratiques corollaires telles que l’agriculture biologique et l’agriculture régénératives, c’est-à-dire des pratiques agricoles dont l’objectif premier est de renforcer naturellement la qualité des sols ou de restaurer la fertilité des sols malades ou épuisés.

Le responsable du centre agropastoral « Ma Joie », Ayouwa Tchamilakassi a salué l’initiative du REJEPPAT Région Centrale. Il a  félicité ces jeunes agriculteurs pour leur courage et leur dévouement durant la formation.

Les bénéficiaires ont, par la voix de leur, Kodondji Mabafèï, remercié ceux qui ont contribué à leur formation. Ils ont promis traduire dans les faits les connaissances reçues.

ATOP/FA/TJ

A lire aussi