Social/  Distribution de vivres :  le Programme Alimentaire Mondial lance les opérations  dans la région des plateaux

Social/ Distribution de vivres : le Programme Alimentaire Mondial lance les opérations dans la région des plateaux

Notse, 11 jan. (ATOP) – Le Programme Alimentaire Mondial des Nations-Unies (PAM) a lancé le vendredi 8 janvier à Alati-marche, au Nord-Ouest de Notse, des opérations de distribution de kits alimentaires aux ménages bénéficiaires de cette aide humanitaire.

La cérémonie de lancement s’est déroulée en présence du préfet de Haho, Tchangani Awo, du directeur pays et représentant résident du bureau du PAM au Togo, Aboubacar Koisha, du maire de la commune Haho 3, Adaisso Kossi et d’autres invités.

D’un coût total de 847.500.000 F CFA, ce geste humanitaire composé de 1935 tonnes de vivres est destiné à 23 préfectures sur l’ensemble du territoire national avec 252.500 bénéficiaires.

Les kits alimentaires sont composés, entre autres, des sacs de maïs, du haricot, de l’huile, du riz et de la farine enrichie pour les enfants souffrants de la malnutrition. Ce don s’inscrit dans le cadre du projet d’urgence du Programme Alimentaire Mondial des Nations-Unies (PAM) et vise l’épanouissement des couches vulnérables en cette période de la pandémie de Coronavirus (COVID-19). Il est destiné à cinq personnes cibles par famille dont les enfants bénéficient  de la cantine scolaire dans une école primaire publique.

M.Aboubacar Koisha a affirmé que cette action a été possible grâce au plan de riposte élaboré par le gouvernement togolais non seulement pour lutter contre la propagation de la pandémie de Coronavirus au sein de la communauté mais aussi apporter une assistance socio-économique à la population qui est affectée par le Coronavirus. Il a indiqué que le PAM ne vise pas que les enfants mais entend s’assurer que toute la famille bénéficie des aliments de qualité. Il a également fait savoir qu’à travers cette action, le Programme entend prévenir la malnutrition des enfants de moins de deux ans et donné un appui accélérateur à l’éducation de ces enfants qui ne resteront plus à la maison.

M.Aboubacar a par ailleurs témoigné sa gratitude aux autorités du pays pour leur attention et insisté sur l’utilisation adéquate des vivres sans pour autant les vendre sur la place du marché.

Le préfet Awo a, au nom des bénéficiaires remercié le PAM pour ce geste humanitaire qui permet de mener à bien cette lutte contre la propagation du Coronavirus. Il a rappelé à la population du village d’Alati, les mesures barrières édictées par le gouvernement pour freiner ou stopper la propagation du Coronavirus, entre autres, le port obligatoire de masques ou bavettes, le lavage régulier des mains avec de l’eau et du savon ou l’utilisation du gel hydro-alcoolique, la distanciation physique de 1 mètre au moins, d’éviter de se serrer les mains et de faire des accolades puis tousser ou éternuer dans le pli du coude.

Le directeur de l’EPP Alati-marche, Afanahin Kossivi, le chef du village d’Alati, Togbui Silinou Komi Paul et le porte-parole des bénéficiaires, Karsa Koffi ont exprimé leur gratitude au PAM pour ce geste humanitaire et de solidarité à leur endroit. Ils ont promis un bon usage des vivres mis à leur disposition.

ATOP / HK/MG

A lire aussi