Social :  des orphelins parraines ont reçu leurs  allocations financières

Social : des orphelins parraines ont reçu leurs allocations financières

Kpalimé, 19 oct. (ATOP) – 190 orphelins sur les 750 que prend en charge l’ONG Centre Ibn Taimiyah pour la Prédication et Al-Ifta (CITAPA) sur le territoire national ont reçu, le samedi 17 octobre au siège de cette organisation à Kpalimé, leurs allocations financières d’un montant de 63.000.000 FCFA. Les autres recevront leurs assistances financières plus tard.

Cette action a été possible grâce aux organisations caritatives partenaires, notamment Djam Iyat Tarahoun, une ONG Koweitienne.

Outre les allocations financières, l’ONG CITAPA a également offert grâce à ses partenaires arabes, des médicaments et du matériel de soin au CHP de Kpalimé au bénéfice des démunis de la préfecture de Kloto, ainsi que dix machines à coudre aux tailleurs et couturières, qui par faute de moyens sont au chômage, après leur apprentissage.

L’objectif de ce programme d’assistance est de contribuer à la prise en charge efficace de ces enfants qui pour des raisons indépendantes de leur volonté, sont à la charge soit de leur maman, soit d’un tuteur.

L’intérêt est aussi de suivre les bénéficiaires durant leur cursus scolaire ou pendant leur formation professionnelle jusqu’à ce qu’ils deviennent des hommes responsables, capables de se prendre en charge.

Présidant la cérémonie de remise le préfet de Kloto, Assan Koku Bertin a indiqué que cette action cadre parfaitement avec la politique du chef de l’Etat qui voudrait que les populations à la base sentent le fruit des actions du développement entreprises au Togo. « Cette action intervient à un moment où les pays du monde dont le Togo traversent une période difficile due à la pandémie du coronavirus, qui rend précaire la situation économique et financière dans presque toutes les familles », a ajouté le préfet. Le représentant du pouvoir central a promis de rendre compte fidèlement à qui de droit, de tout ce que l’ONG CITAP  et ses partenaires ont fait pour les familles vulnérables de sa préfecture.

Le président de l’ONG CITAP, El Hadj Malam Yolou Abdoulahi Mohamed a rappelé les actions faites en faveur des orphelins et des personnes démunies depuis le début de la COVID19, ce qui, ont permis aux personnes vulnérables de gérer cette période de crise sanitaire sans difficultés.

Il a recommandé aux tuteurs de bien gérer ces fonds en s’occupant de l’éducation et de la formation scolaire de ses enfants et surtout de veiller à la discipline de l’enfant selon les préceptes de l’islam, précisant que la négligence dans ces domaines peut entrainer la perte du parrainage. Il a exprimé sa gratitude au gouvernement togolais et sa reconnaissance aux partenaires qui l’accompagnent dans la mise en œuvre de ses différents programmes sociaux.  ATOP/AYH/AR

A lire aussi