Régulation des medias en ligne et  déploiement des  TNT  au Togo :   la HAAC organise un atelier d’information

Régulation des medias en ligne et déploiement des TNT au Togo : la HAAC organise un atelier d’information

Lomé, 17 nov. (ATOP) – La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) organise, du 16 au 18 novembre à Lomé, un atelier d’information sur la régulation des médias en ligne et le déploiement des télévisions numériques terrestres (TNT) au Togo.

La rencontre a bénéficié de l’appui technique et financier de Programme de formation et d’appui au secteur des Medias (PROFAMED) et de l’ambassade de France au Togo. Elle intervient suite au constat que les technologies de l’information et de la communication ont généré des medias en ligne et des TNT mettant la HAAC dans des difficultés de les contrôler.

Cet atelier a pour objectif d’appréhender les stratégies et outils de régulation des médias et d’examiner les modalités de déploiement de TNT dans un certain nombre de pays. Il s’agit de partager les expériences en la matière avec l’appui d’experts européens et africains afin de permettre aux acteurs togolais de s’informer de ce qui se fait ailleurs.

Les débats et échanges vont se dérouler avec les responsables des organes de régulation du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal  et de quelques pays d’Europe sur les enjeux de cette régulation. Ils porteront sur la régulation des médias en ligne : outils, stratégies et la lutte contre la désinformation ; le déploiement de la TNT. Ces échanges déboucheront sur les connaissances, les succès et les échecs des uns et des autres pour mieux bâtir le système de régulation togolais afin de le conformer aux standards internationaux.

Pour le président de la HAAC, Télou Pitalounani, le Togo a déjà accusé un retard en matière du contrôle et de régulation des  médias en ligne et le déploiement des télévisions numériques terrestres. Il a indiqué que son institution éprouve des difficultés à contrôler les medias en ligne et les TNT d’où la nécessité de la présente rencontre pour relever ce défi.

ATOP/YE/KYA

A lire aussi