Reconnaissance du passeport vaccinal en Europe :  le Togo en avance par rapport à d’autres pays

Reconnaissance du passeport vaccinal en Europe : le Togo en avance par rapport à d’autres pays

Lomé, 7 oct. (ATOP) – Le Togo est en avance par rapport à d’autres pays sur la mise en œuvre nécessaire à la reconnaissance de son passeport vaccinal, a révélé le coordonnateur national de gestion de la riposte à la Covid-19, Pr Djibril Mohaman lors de la conférence de presse hebdomadaire organisée le mercredi 6 octobre à Lomé.

Selon Pr Djibril, le Togo est en avance car il a appliqué le numérique dans la conception de son QR code adapté à celui de l’Union européenne. Il a rappelé que le vaccin délivré au Togo est reconnu par les pays européens raison pour laquelle la France a mis en place un dispositif depuis quelques mois pour délivrer aux Togolais vaccinés qui y séjournent, un QR code français remplaçant le passeport vaccinal du Togo. Le coordonnateur a invité les Togolais qui envisagent voyager vers ce pays, de prendre contact avec  l’ambassade de France afin d’obtenir le lien devant leur permettre d’échanger leur pass vaccinal togolais par celui français avec un code QR français.

Parlant de la situation épidémiologique de la semaine, Pr Djibril a indiqué qu’il y a une baisse significative des cas positifs avec 300 contaminations cette semaine contre 500 la semaine dernière.  Sept décès ont été enregistrés cette semaine, 11 la semaine dernière et 8 la semaine d’avant et les personnes décédées sont non vaccinées avec des comorbidités. Pour le coordonnateur national, certaines préfectures où il y a encore des cas de contaminations doivent faire attention pour que les chiffres ne remontent pas, notamment les préfectures des Lacs, de Kloto, de Danyi, de Zio, de Vo et du Bas-Mono.

Selon Pr Djibril, la vaccination anti-Covid-19 avance dans le pays et actuellement 12 % des Togolais sont vaccinés. « Les vaccins contre la pandémie sont fiables et efficaces et nous devons aller rapidement nous faire vacciner pour que nous reprenons nos activités« , a-t-il ajouté. Il a invité ceux qui n’ont pas encore reçu leur vaccin de le faire afin de permettre l’ouverture prochaine et sécuritaire des frontières terrestres en vue de la libre circulation des biens et des personnes.

Le coordonnateur a, pour finir, mis encore en garde les faussaires des cartes vaccinales et tests Covid-19. Il a affirmé que leur traque continue afin de démanteler tout le réseau.

ATOP/OAF/BA

 

 

A lire aussi