Protection de l’environnement :  lancement du projet de reboisement et restauration des paysages forestiers à cinkasse et à guerin-kouka

Protection de l’environnement : lancement du projet de reboisement et restauration des paysages forestiers à cinkasse et à guerin-kouka

Lomé, 14 août (ATOP) – Le projet de reboisement et de restauration des paysages forestiers au Togo a été lancé à Cinkassé et à Guerin-Kouka, le jeudi 13 août.

Dans la préfecture de Cinkassé, la cérémonie lancement a été marquée par la mise en terre de plants d’essences différentes. Le ton a été donné par le préfet,  Cdt Yanani Tièkabe. Au total, 200 plants composés de senna siaméa, de Khaya Sénégalensis et d’Albizia  Lebbeck ont été reboisés dans la cours de l’EPP Cinkassé Peuhl.

A Guerin-Kouka, le lancement a été présidé  par le préfet de la localité, le chef d’Escadron Gnakou Alowègnim. En tout 100 plants, dont des Gmalina arborea, des Terminalia superba, des Khaya  senegalensis, des Bombax costatrun, et des  siamea, ont été mis en terre.

A travers ce projet, le Togo envisage de restaurer 1,4 millions hectares de paysages déboisés et dégradés à l’horizon 2030  pour répondre à l’axe 3 effet 12 du Plan national de développement (PND) qui a trait à la gestion durable des ressources naturelles et à la résilience aux effets des changements climatiques.

Cette initiative permettra, à terme, la création de nouvelles plantations et des agro-forêts, l’enrichissement des forêts dégradées, l’amélioration de la fertilité des sols dégradés et la création des emplois verts temporaires au profit des communautés.

Dans la préfecture de Cinkassé, le directeur préfectoral de l’Environnement, du développement durable et de la protection de la nature de la localité, le lieutenant Tchagafo Essowazina, a indiqué qu’il est prévu dans ce projet pour cette année, un reboisement de 8 hectares dans la préfecture avec 6050 plants de différentes espèces. Il a indiqué que dans la commune de Cinkassé 1, ce sont les domaines administratifs, notamment les écoles qui seront reboisées alors que dans la commune Cinkassé 2, les forêts communautaires de garo dans le canton de Biankouri et celle de Nadjoundi seront restaurées.

A Guerin-Kouka, le directeur préfectoral de l’Environnement le lieutenant Akalo Komivi, a révélé que dans cette localité, il est prévu dans le cadre de ce projet, le reboisement de 4780 plants de différentes essences sur 15ha. Il a relevé l’importance des forêts dans le couvert végétal, puis déplorer les impacts négatifs de l’action de l’homme sur son environnement.

Le lieutenant Akalo Komivi a saisi l’occasion pour inviter les chefs traditionnels et les élus locaux à veiller, aux côtés des populations bénéficiaires du projet, à la protection des plants mis en terre dans le but de lutter contre les effets des changements climatiques.

ATOP/AR/

A lire aussi