Point de presse hebdomadaire sur la situation du covid-19 au Togo :  le médecin col. Djibril invite la population à maintenir  les gestes barrières

Point de presse hebdomadaire sur la situation du covid-19 au Togo : le médecin col. Djibril invite la population à maintenir les gestes barrières

Lomé, 25 juin (ATOP) – « La levée du couvre-feu ne signifie pas la levée de toutes les mesures barrières », a martelé le coordonnateur de la Coordination nationale de gestion de la riposte à la pandémie de coronavirus (COVID-19), le médecin Col. Djibril Mohaman lors de la conférence de presse hebdomadaire tenue le mercredi 24 juin à Lomé, invitant la population à continuer par respecter les gestes barrières.

D’après le coordonnateur, il a été constaté le non-respect par les populations des mesures barrières édictées par le gouvernement à certains carrefours de Lomé, notamment à Limousine (carrefours Y), à Dékon et Agoè Nyivé à côté du stade et dans des quartiers de Bè. Il a déploré le fait que les citoyens confondent la levée du couvre-feu à l’arrêt des mesures barrières surtout les mesures sur l’interdiction des rassemblements (les funérailles, les lieux de cultes, et les mariages).

Selon le médecin Col. Djibril, le Togo tend vers la reprise complète des activités y compris l’ouverture très prochaine des lieux de cultes et des frontières. « Le gouvernement prend toutes les dispositions pour que la réouverture des frontières se fasse dans de bonnes conditions pour la sécurité sanitaire des voyageurs et surtout la santé de toute la population », a-t-il dit.

Concernant l’organisation des activités, le coordonnateur a insisté sur la réorganisation du travail dans chaque secteur qui doit s’adapter aux mesures. Il a exhorté la population à intégrer l’existence du virus dans ses nouvelles habitudes quotidiennes. « Ce ne serait pas choses aisées, mais c’est possible », a-t-il affirmé.

S’agissant de la reprise des classes, le coordonnateur a signalé que les choses évoluent très bien et la coordination continuera par veiller pour éviter la contamination dans les écoles. Il a néanmoins mentionné 5 cas confirmés depuis la réouverture des classes.

Faisant le point de la situation de la pandémie, le médecin Col. Djibril a parlé de 576 cas confirmés, 384 cas guéris, 13 décès et 179 cas actifs. Il a révélé 36 nouvelles contaminations depuis la semaine dernière, soulignant qu’il y a une diminution sensible des cas confirmés. Pour lui, ces cas infectés observés sur les lieux de travail, ont été maitrisés pour éviter la propagation.

Le  coordonnateur de la riposte au COVID-19 s’est dit convaincu que si la population maintien le respect des gestes barrières, le pays peut réussir à contenir la pandémie. Il a insisté sur la sensibilisation qui est le moyen de convaincre la population à changer d’attitude, afin de permettre au Togo de bloquer le virus. ATOP/OAF/AR

A lire aussi