Ogou : inauguration des infrastructures marchandes  d’Awagome et de Bocco

Ogou : inauguration des infrastructures marchandes d’Awagome et de Bocco

Atakpamé, 19 oct. (ATOP) – Des infrastructures marchandes des cantons d’Awagomé et de Bocco, situées respectivement  à 18 Km au nord d’Atakpamé et à 15 Km au nord-est d’Atakpamé ont été inaugurés, le jeudi 15 octobre dans la commune Ogou1.

Cette inauguration intervient dans le contexte de la célébration de la journée internationale de la femme rurale observée chaque 15 octobre.

Le marché d’Awagomé est composé de 7 hangars  de type cantonal, de 2 blocs de latrines VIP, d’un dépotoir et 2 magasins de stockage. Le coût des travaux est estimé à  89 millions de FCFA. Celui de Bocco est constitué de 5 hangars, d’un bloc de latrines et d’un magasin de stockage pour un coût de 60,5 millions de FCFA. Les fonds débloqués pour les deux infrastructures marchandes s’élèvent à 149,5 millions de FCFA.

Ces ouvrages, qui s’inscrivent dans le Programme de Soutien aux Microprojets d’Infrastructures Communautaires (PSMICO), ont été réalisés à travers un accompagnement de l’Agence nationale de développement à la base (ANADEB) avec le financement entier du Programme d’Appui aux Populations Vulnérables (PAPV).

Les magasins de stockage permettront d’avoir du stock à la disposition et de vendre même hors saison, de réduire les risques de rupture de stocks et d’améliorer la continuité et la permanence de l’activité, de limiter considérablement les attentes liées aux délais de réapprovisionnement, de sécuriser les marchandises sur leurs lieux de vente contre les intempéries et les vols et de limiter les efforts et les coûts de logistique et de transport.

Les hangars offrent un meilleur confort et un cadre de travail décent aux commerçants. Ils limitent les risques d’accident liés à la fragilité des hangars de fortune et protègent au mieux les marchandises contre les intempéries. Ils favorisent l’accroissement des activités économiques  de la communauté à travers l’offre de plus grands espaces pour l’étalage, et la création d’un plus grand nombre de commerces. Avec les blocs de latrines et les dépotoirs intermédiaires, le cadre de vie, la santé et l’hygiène dans les marchés se trouvent améliorés.

En remettant les clés des marchés aux bénéficiaires, la ministre du Développement à la base, de la Jeunesse  et de l’Emploi des jeunes, Mme Myriam Dossou-d’Almeida a rendu hommage au chef de l’Etat Faure Gnassingbé pour son leadership et sa vision de développement pour le Togo, à toutes les autorités locales et à la population. Elle a affirmé que l’ambition du président de la République, déclinée dans le Plan national de développement  (2018-2022) et renouvelée dans la politique générale du gouvernement, veut consolider le développement social et renforcer les mécanismes d’inclusion.

La ministre a indiqué que ces infrastructures sont la preuve de l’engagement du gouvernement à soutenir les couches sociales pauvres et à réduire les inégalités dans le pays. Elle a convié les populations bénéficiaires à préserver et à maintenir durablement ces ouvrages pour elles-mêmes et pour les générations futures. L’oratrice a exhorté la population  à prendre soin des réalisations et à les rentabiliser pour le bien de toute la communauté, afin d’ouvrir la voie à d’autres interventions.

La directrice générale de l’ANADEB, Katanga Mazalo a précisé que  dans le cas spécifique du PSMICO, l’ANADEB travaille à responsabiliser les Comités de développement à la base (CDB) dans la gestion de leur développement, à appuyer la mise en place et la gestion des infrastructures de base puis à suivre et évaluer les actions et capitaliser les expériences. Elle a témoigné sa gratitude à tous les acteurs et autorités  locaux et à la population pour leur parfaite adhésion qui a contribué à la réalisation des ouvrages.

Selon le préfet de l’Ogou, Akakpo Edoh, cette inauguration rend opérationnel la fréquentation des deux marchés construits à la demande des populations bénéficiaires. Il a rappelé d’autres réalisations de l’Agence  dans la préfecture qui contribuent au développement et au mieux-être des populations à la base. Il a rassuré les autorités présentes du bon usage qui sera fait de ces ouvrages. ATOP/KV/TD

A lire aussi