Ogou/ Campagne pour la paix «  Togo Peace Tour » :  un atelier sur la corruption  à atakpamé

Ogou/ Campagne pour la paix « Togo Peace Tour » : un atelier sur la corruption à atakpamé

Atakpamé, 15 sept. (ATOP) – Le Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l’Homme (CDFDH) en collaboration avec le Conseil Régional de la Jeunesse Plateaux (CRJ)  a organisé, le samedi 12 septembre à Atakpamé, un atelier sur le thème : « La corruption est-elle un mal nécessaire ?  ».

L’atelier a été initié dans le cadre du projet « Renforcement des capacités nationales et communautaires de prévention des conflits et violences et la protection des droits de l’Homme ». Il  s’inscrit dans la campagne pour la paix dénommée « Togo Peace Tour » financée par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

La rencontre a réuni des autorités locales, des représentants  syndicaux, des organisations de jeunes, des organisations de la société civile et des représentants des partis politiques de la préfecture de l’Ogou. L’objectif est de permettre aux participants d’appréhender la culture des débats citoyens comme outil de prévention et de lutte contre les crises sociopolitiques et culturelles.

Le deuxième adjoint au maire de la commune Ogou 1,  Toyo Yao a salué cette initiative de politique de préservation de la paix et de promotion des droits de l’Homme. Il a fait savoir que l’activité rentre dans la droite ligne du mandat des conseils municipaux  mis en place dans le pays dans le cadre du processus de décentralisation.

Pour le directeur exécutif de CDFDH, Godwin Etsè, sa structure entend à travers ce projet apporter des approches de solutions à un certain nombre de problèmes. Ces problèmes malheureusement, a-t-il précisé,  sèment  la violence occasionnant parfois des conflits tels que les conflits sociopolitiques, fonciers, socio communautaires, la corruption, les violences sexuelles, l’injustice, entre autres.

ATOP/MLS/AJA

A lire aussi